Youssouf Bakayoko : Fin de mission sans gloire d’un homme qui a contribué à écrire une histoire électorale triste

Youssouf Bakayoko, président de la CEI

Youssouf Bakayoko a définitivement quitté la Commission électorale indépendante (CEI), ce mercredi 2 octobre 2019.

En passant les charges à son successeur Ibrahime Coulibaly-Kuibiert ce mercredi 2 octobre 2019, Youssouf Bakayoko, met fin à plus de dix ans de présence à la tête de l’institution en charge des élections en Côte d’Ivoire. Il part avec à son compteur, deux élections présidentielles (2010, 2015), deux élections législatives ( 2011, 2016) et deux élections locales (2012, 2018).

A lire aussi : Réforme de la CEI : Le PDCI s’étonne d’être tenu responsable du blocage

Mais que de récriminations ! Les Ivoiriens retiennent que sous Youssouf Bakayoko, aucune élection n’a été paisible. Son baptême de feu fut la présidentielle de 2010. Celle-ci s’est soldée par une crise post-electorale qui a enregistré trois mille morts. L’on se souvient encore de cette proclamation des résultats du second tour de ladite élection qui s’est faite au golf hôtel, quartier général d’Alassane Ouattara, alors candidat opposé à Laurent Gbagbo, président sortant.

Ce fut ensuite les législatives de décembre 2011, là aussi, plusieurs résultats proclamés par la CEI ont été décrié par des candidats et mêmes de simples observateurs de la scène politique. Les ‘élections locales de novembre 2018 ( municipale et régionale) ont davantage terni l’image de l’institution. Avec des résultats parfois bloqués comme ce fut le cas à Grand-Bassam.

Des urnes saccagées mettant ainsi au goût du jour la question de la sécurisation, des empêchements de vote, des intimidations… Youssouf Bakayoko part donc, mais son nom reste collé à cette histoire sombre d’élections en Côte d’Ivoire. Désormais, les projecteurs sont tournés vers son successeur, Ibrahime Coulibaly-Kuibiert. Encore, faut-il que l’opposition ivoirienne qui a promis de faire barrage à la Commission électorale indépendante telle que réformée, finisse par accepter la nouvelle équipe.

Jules Claver Aka

  •  
    746
    Partages
  • 746
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info