Yasmina Ouégnin : « Nous portons la voix de la grande majorité des Ivoiriens »

En 2014, 29 députés dont 26 du Pdci et 3 du groupe parlementaire Espérance, avaient saisi le Conseil constitutionnel. Pourquoi ? Parce que nous estimions, déjà à l’époque, que l’article 4 de la Constitution qui dit que tous les Ivoiriens naissent et demeurent libres et égaux en droit n’étaient pas respectés par la mouture même, par les modifications que ce projet connaissait en 2014.