Togo : Faure Gnassingbé encore officiellement élu pour un 4ème mandat

Les résultats officiels provisoires de l’élection présidentielle ont été proclamés dans la nuit de dimanche à lundi 24 février 2020 par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). Faure Gnassingbé a été reconduit pour un 4ème mandat à la tête du Togo.

A en croire les chiffres fournis par la Ceni, Faure Gnassingbé a été réélu dès le premier tour de la présidentielle avec 72,36% des voix. L’ancien Premier ministre et opposant Agbéyomé Kodjo obtient 18,37% des suffrages, et le leader de l’ANC Jean-Pierre Fabre arrive en troisième position avec 4,35%. Ces résultats ont été communiqués : « Aux vues de tous les résultats centralisés sur la base des procès-verbaux obtenus », a déclaré Tchambakou Ayassor, le président de la Commission électorale nationale indépendante.

A lire aussi : 59 ans d’indépendance du Togo : Célébration sur fond d’impasse politique

Pendant que la société civile recense des bourrages d’urnes et des inversions de résultats, L’opposition quant à elle rejette résultats. Agbéyomé Kodjo quant à lui que sur l’ensemble du territoire national, les électrices et électeurs ont voté massivement en sa faveur.

Kodjo invite Faure à un sursaut patriotique

De ce fait : « Au regard des résultats que nous avons compilés à travers les procès-verbaux en notre possession, nous avons gagné cette élection présidentielle du 22 février 2020 au premier tour, avec un score oscillant entre 57% et 61%. A l’instant même, je suis le président de la République démocratiquement élu et je m’engage à former un gouvernement inclusif dès les premiers jours », affirme-t-il.

Tout en félicitant Faure Gnassingbé «qui devient le premier ancien président de la République vivant dans l’histoire», selon lui avant de l’inviter «à un sursaut patriotique afin que le transfert du pouvoir puisse se faire dans les règles de l’art et de manière pacifique.»

En définitive, Agbéyomé Kodjo lancé un appel à la communauté internationale « afin qu’elle soutienne le peuple togolais dans sa lutte pour une alternance apaisée et pacifique au Togo », il a appelé «les forces de défense et de sécurité à demeurer et à conserver leur neutralité républicaine afin de ne céder à une quelconque instrumentalisation.»

Prince Beganssou

4ème mandat Faure Gnassingbé

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prince Beganssou

Précédent

Côte d’Ivoire : Deux ans de prison pour l’instructeur de l’École de police qui se faisait sodomiser

Suivant

Côte d’Ivoire : « Je n’ai pas affaire aux orpailleurs clandestins d’Affi N’Guessan » (Lida Kouassi)

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *