Tiken Jah félicite André Silver Konan pour son engagement citoyen : « Le temps de Bédié, Gbagbo et Ouattara est passé »

Tiken Jah se félicite de l’engagement citoyen de son compatriote, le journaliste éveilleur de consciences André Silver Konan. L’artiste chanteur ivoirien est revenu sur son souhait de voir le flambeau passer à la nouvelle génération. Dans une vidéo postée sur sa page Facebook ce samedi 08 décembre 2019, Tiken Jah attaque les trois leaders politiques que sont Henri Konan Bédié, Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara.

« Il y a presqu’un an, j’ai souhaité que les Ivoiriens se mobilisent pour demander au Président Alassane Ouattara, au président Henri Konan Bédié, au président Laurent Gbagbo de ne pas se présenter aux élections de 2020. Et que cela permettrait de tourner un peu la page de la crise postélectorale. Je dis un peu parce qu’il y a beaucoup qui restent à faire », a déclaré le descendant de Fakoly. Cependant, son souhait ne s’est pas matérialisé car selon lui, il n’y a pas eu de mobilisation des Ivoiriens.

A lire aussi : Tiken Jah : « L’élection de 2020 va bien se passer si Ado, Bédié et Gbagbo décident d’aller à la retraite »

C’est ainsi que Tiken Jah a salué l’engagement du journaliste-écrivain et analyste politique André Silver Konan. « Lui aussi a souhaité qu’il y ait cette mobilisation. Malheureusement, les Ivoiriens n’ont pas réagi », regrette Tken Jah. En effet, l’éveilleur de conscience ASK à l’instar de la star du reggae a toujours clamé qu’il faut que les trois grands prennent leur retraite politique.

Tiken Jah, André Silver Konan et la retraite des 3 Grands

« Je ne demande pas la retraite politique de Bédié-Gbagbo-Ouattara parce qu’ils seraient vieux. Non, pour moi l’âge avancé est une bénédiction de Dieu. Je demande qu’eux-mêmes tirent les leçons de leur propre échec. Les pères fondateurs ont obtenu pour les Ivoiriens l’indépendance politique. Ses successeurs qui ont tous gouverné et gouvernent après lui, ont échoué à nous apporter l’indépendance économique. Aujourd’hui, 46% d’Ivoiriens sont pauvres, contre 10% dans les années 70. La faute aux Trois Grands qui dirigent le pays, 26 ans après la mort d’Houphouët », s’est justifié André Silver Konan.  

Par ailleurs, Tiken Jah a fustigé la Société civile ivoirienne qu’il considère qu’elle n’est pas assez forte comme celle au Mali, ou en Guinée Conakry. Aussi, espère-t-il que les Ivoiriens vont se mobiliser pour éviter que ces trois leaders aillent aux élections. « Je pense qu’il y a aujourd’hui des possibilités dans chaque parti politique en Côte d’Ivoire de trouver des gens pour assumer cette responsabilité si ces gens sont conseillés par des trois leaders », a-t-il préconisé. Et de lancer : « Réveillons-nous, demandons à ce que ces trois n’aillent pas aux élections. Qu’ils laissent la place à une autre génération, leur temps est passé ».

Prince Beganssou

Tiken Jah attaque les 3 leaders politiques

  •  
    1.1K
    Partages
  • 1.1K
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prince Beganssou

Read Previous

Mali : le chef du Bureau de la Minusma à Kidal a 24 heures pour quitter le Mali (Tiebilé Dramé)

Read Next

Affaire 100 millions FCFA de caution pour être Président : « La richesse financière n’est pas un critère d’intelligence politique »

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *