Tiken Jah a-t-il changé de position sur un éventuel 3è mandat de Ouattara ? Voici sa réponse ambiguë à DW

L’artiste reggae Tiken Jah Fakoly a accordé une interview à la chaîne DW Afrique le vendredi 17 juillet 2020. Il a donné son avis sur une éventuelle candidature d’Alassane Ouattara à l’élection présidentielle d’octobre 2020 après la mort d’Amadou Gon Coulibaly le candidat du RHDP. « Je ne serai pas surpris d’un changement de décision d’Alassane Ouattara après la mort de Gon … il est dos au mur’’.

« J’avais demandé au président Alassane Ouattara de ne pas faire un troisième mandat. Je l’ai rencontré personnellement pour en discuter. Il m’a dit : ‘’Tiken, je vais passer la main, dans quelques jours je vais l’annoncer’’. Et, un mois après il l’a annoncé officiellement. Mais dans la situation actuelle, il y a l’intérêt de la nation et l’intérêt de sa famille politique. Le président Alassane Ouattara avait voulu passer la main, il avait pris l’engagement, il avait l’intention et tout le monde l’a vu. Je ne serai pas surpris d’un changement de décision car il est dos au mur. Mais, il ne faut pas juger trop vite on verra comment il va réagir », a répondu Tiken Jah à la question de savoir si Alassane Ouattara décidait de revenir sur sa décision de ne pas briguer un troisième mandat après la mort d’Amadou Gon Coulibaly.

A lire aussi : « En 1995, Ouattara ne pouvait pas gagner face à Bédié » (Tiken Jah)

Si l’artiste semble se résoudre d’une éventuelle candidature d’Alassane Ouattara à l’élection présidentielle prochaine. Lui, pourtant si réfractaire à un troisième mandat des présidents africains, il l’explique néanmoins par la candidature d’Henri Konan Bédié. « J’ai dénoncé la candidature d’Henri Konan Bédié qui a 86 ans aujourd’hui, il y a de nombreux ivoiriens qui sont venus sur ma page Facebook pour me dire qu’il en avait le droit. Même des partisans d’Alassane Ouattara ont demandé pourquoi je me plains et que la dernière constitution ivoirienne lui permettait de se présenter », a lâché Tiken Jah Fakoly.

Même des partisans d’Alassane Ouattara ont demandé pourquoi je me plains et que la dernière constitution ivoirienne lui permettait de se présenter

Tiken Jah, le 13 janvier 2019 à Abidjan
Tiken Jah, le 13 janvier 2019 à Abidjan

« Je ne serai pas surpris d’un changement de décision d’Alassane Ouattara après la mort de Gon … il est dos au mur ’’ Tiken Jah Fakoly A la question de savoir s’il ne craignait pas des troubles en Côte d’Ivoire si Alassane Ouattara décidait de revenir sur sa parole en se présentant à l’élection présidentielle d’Octobre 2020, l’artiste a répondu : « Je pense que si le président Alassane Ouattara se présente puisque la constitution le lui permet, que les ivoiriens évitent une autre crise postélectorale comme en 2010 où il y a eu 3000 morts. Qu’ils demandent à chacun des candidats de proposer leur programme et qu’on aille voter. Si Henri Konan Bédié ou Alassane Ouattara remporte finalement qu’il dirige la Côte d’Ivoire ».

Téléchargez gratuitement l’Application Afriksoir sur Playstore et ne ratez rien de l’actualité ivoirienne et africaine https://bit.ly/2W5gRFO

Pour finir, Tiken Jah Fakoly a rappelé qu’il avait souhaité qu’aucun des trois présidents (Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié) ne soit dans la course de l’élection présidentielle d’octobre 2020. « Mais, je ne suis qu’un leader d’opinion, je ne suis qu’un artiste. Je donne ma position, et, c’est à la majorité du peuple de choisir le président », a-t-il conclu.

Roxane Ouattara

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Roxane Ouattara

Précédent

Côte d’Ivoire : Mabri candidat, il a retiré les documents de parrainage à la CEI

Suivant

Burkina Faso : Rencontre de médiation entre les camps des deux chefs à Ouaga

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *