Roch Kaboré encore en villégiature en Allemagne, pour un sommet sans retombées pour le Burkina Faso

Roch Kaboré

Alors que le Burkina Faso est la cible d’actes terroristes ces derniers temps, le Président Roch Kaboré, lui, est en villégiature en Allemagne, pour un sommet sans grandes retombées pour son pays. Arrivé à Berlin, le lundi 18 novembre 2019, le Président du Faso a pris part le mardi 19 novembre 2019, à la conférence du G20 sur l’initiative « Compact with Africa », consacrée aux investissements en Afrique et pilotée par la Chancelière allemande Angela Merkel.

Pour sa première participation à cette conférence qui est à sa troisième édition, Roch Kaboré a remercié la chancelière allemande pour son invitation. Il a également salué l’intérêt croissant que le secteur privé allemand a vis à vis de l’Afrique grâce à cette initiative.

« Je viens d’une zone où les questions de sécurité sont des préoccupations importantes, notamment la zone sahélienne. Il est important que nous puissions solidariser nos efforts, pour ramener la stabilité et la paix dans cette sous-région », a-t-il plaidé devant la chancelière allemande, sollicitant l’appui de l’Allemagne, dans la lutte contre le terrorisme dans le pays.

A lire aussi : Roch Kaboré invite officiellement la France à intervenir sur le territoire burkinabè avec Bourgou 4

Roch Kaboré était aux côtés d’une dizaine de chefs d’Etat du continent, dont Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire et Alpha Condé de la Guinée, qui envisagent tous deux de se présenter aux élections présidentielles prochaines dans leurs pays respectifs, en dépit de leur inéligibilité, conformément à la constitution en vigueur dans leurs pays. Pour beaucoup, la présence du Président du Faso à ce sommet était « inutile » et « inopportune ».

« Il gagnerait mieux à rester au pays et s’occuper des questions importantes et des populations qui lui ont confié le destin du pays que de se promener dans des conférences qui ne rapportent rien. »

« Il gagnerait mieux à rester au pays et s’occuper des questions importantes et des populations qui lui ont confié le destin du pays que de se promener dans des conférences qui ne rapportent rien », s’est offusqué un leader d’opinion.

Lancé en grande pompe lors du G20 en 2017, l’objectif de l’initiative « Compact with Africa » est d’attirer des investisseurs privés dans les Etats africains, qui à leur tour s’engagent à initier des réformes économiques. Mais les espoirs sont quelques peu déçus trois ans après son lancement, selon l’économiste Robert Kappel, auteur d’une étude critique commandée par la Fondation Friedrich Ebert sur le projet.

« Les investissements dans les pays du Compact with Africa n’ont pas augmenté. Ce qui a été accompli, c’est d’améliorer les conditions générales d’investissement dans les pays africains. Ceux-ci ont rempli leur mission, mais ils sont également déçus par le fait que les investissements directs ne soient pas plus importants ».

Moïse Yao K.

Lettre ouverte d’un Burkinabé à Roch Kaboré : « Parlez aux gens d’Abidjan ! »

Actualité Burkinabé; Actualité Burkinabé du jour; Politique ivoirienne; Actualité Africaine du jour; Actualité africaine, Roch Kaboré Allemagne

  •  
    499
    Partages
  • 499
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info