Exclusif / Riz avarié en Côte d’Ivoire : Une société écran spécialement créée pour faire entrer le riz ?

Toumodi Alimentation a été spécialement créée pour faire entrer le riz avarié en Côte d’Ivoire. C’est ce qui ressort d’une investigation d’Afriksoir.net.

Dans ce qu’il serait désormais convenu d’appeler le scandale du riz avarié en Côte d’Ivoire, rien n’a été fait au hasard. La société Olam et Toumodi Alimentation suspendues par les autorités ivoiriennes savaient très bien ce qu’elles comptaient importer en Côte d’Ivoire. Et les responsables au haut niveau, au Port autonome d’Abidjan, comme au sein des ministères impliqués, savaient elles aussi ce qu’elles faisaient.

« Comme par hasard, Ramy Khater est un habitué du Cepici. En juillet 2016, il a acheté d’importantes parts de la société Pealside Holdings Limited. Le 29 mars 2017, Ramy Khater a encore créé une nouvelle Société anonyme. Curieusement, les traces de cette entreprise ont disparu sur le site du Cepici. »

Après de minutieuses recherches, Afriksoir.net a pu déterminer que Toumodi Alimentation est une entreprise qui a été précipitamment créée, dans le but de s’offrir le riz avarié. En effet, cette entreprise a été créée le 28 janvier 2019, deux mois après que le riz avait été refoulé au port de Conakry. Objet : « Commerce, distribution, livraison de marchandises diverses et de tous produits de consommation, commerce général, import-export ».

A lire ausi : Destruction du riz avarié, le transporteur accusé : N’y a-t-il plus de camions en Côte d’Ivoire ?

Toumodi Alimentation appartient à l’homme d’affaire Ramy Khater. Celui-ci est un proche d’une haute autorité ivoirienne. Certains milieux d’affaires soupçonnent de hauts dirigeants de s’adonner à des actes d’initiés, en faisant bénéficier des marchés à des sociétés écrans, souvent créées de toutes pièces, en vue de rafler lesdits marchés.

Toumodi Alimentation et le riz avarié

Comme par hasard, Ramy Khater est un habitué du Cepici. En juillet 2016, il a acheté d’importantes parts de la société Pealside Holdings Limited. Le 29 mars 2017, Ramy Khater a encore créé une nouvelle Société anonyme. Curieusement, les traces de cette entreprise ont disparu sur le site du Cepici. Tout comme les traces d’une autre Société anonyme créée par lui, le 24 février 2016.

Dans l’affaire des 18 000 tonnes de riz avarié en Côte d’Ivoire, tous les secrets n’ont pas encore été livrés. Il faut espérer que toute la lumière sera faite et que les sanctions ne se limiteront pas à de simples suspensions pour des entreprises qui peuvent changer de dénomination ou être créées sous d’autres formes, mais que les responsables des dirigeants seront aussi exposées.

Elvire Ahonon

  •  
    242
    Partages
  • 242
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prince Beganssou

Read Previous

« Le Nord ivoirien rend bien à Soro la considération qu’il n’a pas eue auprès de ceux pour qui il s’est battu » (Opinion)

Read Next

Côte d’Ivoire : Le ministre Maurice Bandaman pique une crise à une levée du corps

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *