Rendez-vous manqué entre Macron et l’opposition : Une faute politique ?

Emmanuel Macron

Un séjour de plus de 48 heures en Côte d’Ivoire et le chef de l’Etat français. Emmanuel Macron, n’a pas accordé une audience à l’opposition ivoirienne qui avait cependant manifesté son désir d’être reçue par l’illustre hôte. Rendez-vous manqué entre Macron et l’opposition.

En effet, mercredi 18 décembre 2019, alors qu’il accordait une interview à PDCI-Tv, le président Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA, président de la Coalition pour la démocratie, la réconciliation et la paix (CDRP), affirmait qu’il a écrit au président Macron, afin que celui-ci échange avec l’opposition ivoirienne une fois arrivé à Abidjan.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Voici le communiqué final relatif au manifeste de la CDRP

Mais  contre toute attente, cette rencontre comme voulue par l’opposition, n’a jamais eu lieu. Le président français a plutôt choisi d’envoyer une délégation pour rencontrer des représentants des partis de l’opposition. Et pour s’enquérir des plaintes contre la démocratie que ceux-ci continuent de déplorer. Une initiative qui ne comble pas totalement la soif d’échanges que l’opposition aurait voulu avoir.

Rendez-vous manqué entre Macron et l’opposition une faute politique ?

Car, tout compte fait, les dossiers que les représentants de l’opposition ont remis aux collaborateurs de Macron sont déjà connus de ces derniers, puisque ces mêmes documents sont depuis longtemps sur les tables des chancelleries.

Des discussions à chaud avec les premiers responsables de l’opposition auraient donné plus de visibilité sur ces questions évoquées sur papiers. Une faute politique ? La question est essentielle. Puisqu’elle tranche avec le passé.

L’on se rappelle que l’ex-président François Hollande, qui avait séjourné en Côte d’Ivoire pendant qu’il était en fonction, avait trouvé le temps d’échanger avec l’opposant Affi N’guessan (FPI). Malgré ce contretemps, tout reste encore possible. Car le président Henri Konan Bédié avait également déclaré que si cette rencontre avec Macron n’a pas lieu en Côte d’Ivoire, elle pourrait se faire ailleurs.

M.K.

Tentative de tripatouillage constitutionnel : Macron dit non à Condé et Ouattara ?
  •  
    37
    Partages
  • 37
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info