« Rejoindre le RHDP pour ne pas mourir de faim » : Abinan aussi contaminé par la « mangercratie »

Pascal Abinan

Pascal Kouakou Abinan et le syndrôme de la « mangercratie ». Après le ministre Aka Aouélé, qui a évoqué la reconnaissance du ventre à Botro, et la théorie du tabouret promue par Adama Bictogo, voilà un ministre qui se présentait jusque-là, comme un homme qui est à sa place, du fait de ses compétences, qui vient de démontrer qu’il est plutôt un adepte de la « mangercratie » promue par Cissé Bacongo.

Les propos tenus, le vendredi 12 juillet 2019, à Abengourou, Est du pays, par Pascal Abinan, ministre de l’Emploi, et vice-président du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), continuent d’affoler la toile. Alors que l’on croyait que c’était une simple blague d’Internautes sur les réseaux sociaux, confirmation a été donnée à Afriksoir.net, qu’Abinan a bel et bien tenu ses propos. « dérange la toile ».

Dans une dépêche signée par un correspondant local de l’Agence ivoirienne de presse (AIP, presse gouvernementale) qui a assisté à la cérémonie, l’on peut lire ce qui suit.

« Pascal Abinan a saisi l’occasion pour exhorter tous ses parents de l’Indénié-Djuablin, notamment, les militants de son ex-parti, le PDCI-RDA, à faire un choix réaliste en le rejoignant au RHDP « pour ne pas mourir de faim ». « Chers parents, je vous invite à nous rejoindre au RHDP, car si vous restez aux PDCI, vous allez mourir, la faim au ventre parce que le PDCI ne pourra pas vous nourrir convenablement ».

Ces paroles traduisent la pensée profonde du président du Conseil régional de l’Indénié-Djuablin, un dissident du PDCI qui a préféré « manger » à sa faim, plutôt que de rester conforme à ses convictions politiques. Un manque de dignité politique dont sont coutumiers de nombreux dirigeants au pouvoir actuellement en Côte d’Ivoire et qui offrent d’eux la pitoyable image d’hommes qui vont à la soupe, sans idéologie, ni pertinence.

A lire aussi : Un ancien ministre RHDP boycotte Bictogo et s’explique

Des propos qui indignent, jusque dans l’Indénié-Djuablin. De fait, le ministre de l’Emploi recevait, en effet, à Abengourou, des jeunes de LMP, La majorité présidentielle, de Laurent Gbagbo, et du PDCI, d’Henri Konan Bédié, ayant choisi de rejoindre le RHDP unifié, d’Alassane Ouattara. Dembélé Mamadou, LMP, et Florent Mian Niamien, JPDCI de Yakassé-Féyassé, respectivement porte-parole, de ces organisations politiques, ont déposé leurs différentes valises dans les compartiments « financièrement sécurisés » du mouvement coalisé au pouvoir.

Le vice-président du RHDP, chargé de l’Est ivoirien, les a ainsi vivement félicités pour « leur bon choix », et leur a promis de rendre fidèlement compte à Alassane Ouattara, son mentor. Pascal Kouakou Abinan a conclu son discours en invitant les militants de son ancien parti, le PDCI, à faire un « choix réaliste » en le rejoignant au RHDP. Le « choix réaliste » pour lui étant celui du ventre.

Pour rappel, Pascal Abinan était l’un des cadres les plus réputés de l’administration des impôts. Il avait résisté à rejoindre Laurent Gbagbo et le FPI, lors de son mandat. A l’avènement du RHDP, il a fallu qu’il soit menacé de renvoi du gouvernement (il avait failli sortir du gouvernement lors du dernier recensement et Ouattara l’a en quelque sorte rétrogradé) pour qu’il commence à raisonner comme tous les cadres du RHDP qui défendent l’idéologie du ventre.

Elvire Ahonon

Côte d’Ivoire : Voici la liste complète des 150 membres du Conseil politique du RHDP
Côte d’Ivoire : Annoncée pour “début avril”, la CMU “sera effective à partir du 1er octobre”, selon Gon
Adama Koné, Anne Ouloto, Gon, Ly Ramata, Siandou, Tchagba, etc. : La ridicule campagne de réhabilitation de pompes villageoises
  •  
    874
    Partages
  • 874
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info