Réhabilitation de pompe villageoise : André Silver Konan démontre la « grosse arnaque gouvernementale »

L'analyste politique André Silver Konan

Depuis que j’ai vu l’image affligeante de notre grandissime Premier ministre lui-même, appuyer avec un sourire forcé, sur une pédale de pompe villageoise, et des ministres répéter le même geste inénarrable, je me suis dit qu’il y avait forcément un agenda caché derrière ces grotesques mises en scène en rapport avec des inaugurations de pompe villageoise.

En effet, un gouvernement normal ne peut jamais (je dis bien jamais) se lancer dans une si vaste communication autour de réhabilitation de pompes villageoises. De fait, quel que soit ce qu’on peut leur reprocher sur d’autres dossiers, les ministres avaient mieux à faire que d’inaugurer des pompes villageoises, une activité banale de maires et de conseillers régionaux, des pouvoirs PDCI d’Houphouët-Boigny et d’Henri Konan Bédié, du FPI de Laurent Gbagbo.

A lire aussi. Côte d’Ivoire : Comment comprendre la corruption dans un pays à 75% chrétien et musulman ? (ASK)

Revenons à notre démonstration. Mais avant, je tiens à relever une équivoque banale. Ceci est une opinion personnelle et non le fruit d’une investigation journalistique. En clair, pour moi, cette opération cache une grosse arnaque gouvernementale (c’est mon intime conviction) et je vais le démontrer à travers les lignes ci-dessous, en tentant de rester non dans l’opinion, mais dans les faits. Nuance.

Premier niveau d’arnaque

Tout de suite, lisons la note d’information du gouvernement (RHDP) que tout le monde peut consulter sur le site gouv.ci, je n’invente donc rien. « Dans le cadre du Programme social du gouvernement, le Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly, procédera le 27 mai 2019 à Etoubety, un village d’Aboisso, au lancement éclaté de la réhabilitation de 21 000 pompes à motricité humaine. L’objectif est d’améliorer la desserte en eau potable à 11 millions de personnes en milieu rural », a dit Laurent Tchagba. Selon le ministre, cette réhabilitation s’étendra sur trois ans (2019-2021) pour un coût de 15 milliards de FCFA ».

« Nous avons donc un indice sur l’intérêt qu’a le gouvernement à s’emparer de cette activité ordinairement dévolue aux collectivités locales. Quelqu’un a manifestement trouvé moyen de blesser dans notre jeton… »

Vous avez bien lu. Il s’agit bien de réhabilitation et non de construction. En clair, les 21 000 pompes existaient déjà, avaient été construites, pour la plupart, sous d’autres pouvoirs, sans qu’aucun ministre, ni Premier ministre ne songe à inviter la RTI et des journalistes à une quelconque inauguration. Premier niveau d’arnaque morale ou l’art d’un gouvernement qui se contente de peu…

Deuxième niveau d’arnaque

Regardons le coût de cette opération de réhabilitation. 15 milliards FCFA ! Divisons ces 15 milliards FCFA par le nombre de pompes à réhabiliter et on trouve 714 285 FCFA. Fallait y penser, réhabiliter des pompes villageoises à 714 285 FCFA ! Mieux ne valait-il pas en construire de nouvelles surtout que le prix de construction d’une nouvelle pompe tourne autour du million FCFA. Ce n’est pas moi qui le dis, mais le Conseil café-cacao. Tout le monde peut se rendre sur le site du CCC pour voir le coût.

« Bâches, chaises, fanfare, artistes, tee-shirt, officiels déplacés, carburant de véhicules 4X4, frais de missions de collaborateurs. Bref. Une seule inauguration pourrait sans doute construire 2 à 10 PMH » (ASK)

En effet, le CCC a lancé (sans bruit, comme le font d’ailleurs les mutuelles de villages qui construisent des pompes) un avis d’appel d’offres pour la construction de 400 forages équipés de Pompes à motricité humaine (PMH, les mêmes que ceux du gouvernement). Une entreprise a fait une offre élevée à 405 millions FCFA, soit un peu plus de 1 million FCFA. Résumons donc. On peut construire un forage doté d’une PMH à 1 million FCFA, mais notre très responsable gouvernement qui dit s’inscrire dans le social, réhabilite uniquement des PMH à plus de 700 000 FCFA.

Félix Anoblé inaugurant une pompe villageoise
Félix Anoblé inaugurant une pompe villageoise

Je vous l’ai déjà dit, quand vous voyez une personne faire compliqué ce qui est simple, c’est qu’elle y trouve son intérêt personnel. Nous avons donc un indice sur l’intérêt qu’a le gouvernement à s’emparer de cette activité ordinairement dévolue aux collectivités locales. Quelqu’un a manifestement trouvé moyen de blesser dans notre jeton…

Troisième niveau d’arnaque

J’ai fait un tour sur les pages Facebook de respectables autorités du gouvernement, du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, à la ministre Anne Désirée Ouloto et au secrétaire d’Etat Félix Anoblé, et il y a une constante : c’étaient des cérémonies d’envergure. Bâches, chaises, fanfare, artistes, tee-shirt, officiels déplacés, carburant de véhicules 4X4, frais de missions de collaborateurs. Bref. Une seule inauguration pourrait sans doute construire 2 à 10 PMH.

Est-ce cela vraiment la Côte d’Ivoire de l’arnaque à diverses géométries que le Président Alassane Ouattara, a promis de construire ? Je répète : mon âme est tristement en peine face à une telle profusion d’ingéniosité de haut niveau, pour blesser dans notre jeton…

André Silver Konan

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info