Quand le président du conseil régional du Hambol est pris en flagrant délit de manipulation à propos du collège de Satama-Sokoura

Kalil Ibrahim Konaté, président du conseil régional du Hambol

Le président du conseil régional du Hambol, Kalil Ibrahim Konaté a animé une conférence de presse suite aux publications d’Afriksoir relatives au collège inachevé de Satama-Sokoura. Pour dit-il, démentir l’information livrée par le site. Dans sa déclaration, que de contradictions qui confirment que le collège de Satama-Sokoura est bel et bien inachevé et que les cours n’ont pas débuté.

« Je vous donne jusqu’au 5 novembre pour donner satisfaction quant à l’ouverture des collèges. Et il y a eu une résignation dans la construction et le conseil régional du Hambol a commandé 1500 tables-bancs pour la région « , a-t-il déclaré face aux journalistes, qu’il a invités, à son bureau, mercredi.

Selon le compte-rendu fait pas L’Intelligent d’Abidjan, sur son site, Kalil Ibrahim Konaté « a aussi affirmé que le collège de Satama-Sokoura n’est pas totalement achevé mais est opérationnel avec déjà 4 salles pour l’administration ». Des propos qui ne font que confirmer les informations livrées par Afriksoir qui avait déjà relevé, dans son premier article l’existence de ces quatre salles, en précisant que bien qu’achevées, elles n’avaient aucune commodité (électricité, eau, tables-bancs)

A lire aussi : Le président du conseil régional du Hambol dément : « L’image du collège de Satama-Sokoura date de 2018 »

Sinon, si tel est que le collège est terminé, de quel 5 novembre parle Kalili Konaté ? Il dit aussi que les 4 salles servent à l’administration, qu’en est-il des salles de classes ? Il confirme par ailleurs l’information sur l’inexistence de tables-bancs puisqu’il indique que 1 500 tables ont été commandés par le conseil qu’il dirige depuis l’éviction par le gouvernement, de Jean-Louis Billon, qui, l’avait battu aux élections régionales de 2013.

Au lieu de chercher à discréditer un site, Kalil Konaté doit plutôt mobiliser ses énergies pour rendre le collège opérationnel, dans le village maternel du ministre Ally Coulibaly. Lui qui reconnaît que les enfants affectés dans ledit collège n’ont pas encore commencé les cours. La rentrée scolaire 2019-2020 a démarré depuis le 9 septembre 2019, en Côte d’Ivoire. Dans toutes les écoles fonctionnelles, les cours ont débuté et les élèves sont dans les salles de classe. Ce qui n’est pas le cas pour les 74 enfants affectés au collège de Satama-Sokoura.

Jules Claver Aka

  •  
    75
    Partages
  • 75
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info