Présidence de l’UNJCI : Félix D. Bony confirme qu’il sera “bel et bien” candidat

Félix Diby Bony, journaliste et rédacteur en Chef de Linfodrome.ci, site numérique du groupe Olympe, a officialisé ce lundi sa candidature à la présidence de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI) dont la date reste à être fixée.

C’est officiel, Félix Bony sera bel et bien candidat au prochain congrès de l’UNJCI. Il l’a annoncé ce lundi, au cours d’une conférence de presse tenue à la mairie de Marcory pour faire taire les rumeurs.
« beaucoup de choses se racontent, beaucoup de rumeurs courent et continuent de courir, notamment en ce qui concerne notre candidature pour le congrès imminent.

Alors que, comme des ouvriers à la termitière, notre staff tisse sa toile, sans bruit, et réfléchit sur la gouvernance « Pour une UNJCI encore plus profitable aux adhérents », des voix et des bruits se font entendre çà et là et font état de notre renonciation à la mission que nous nous sommes volontairement assignés pour le bien de notre corporation et pour tous ses professionnels.

A lire aussi :Côte d’Ivoire : Le premier site d’orientation des élèves et étudiants, lancé

Permettez que nous le disions tout net, et avec emphase : La liste “Innovation, Cohésion et Fraternité’’ (I2C) est bel et bien candidate pour le Conseil exécutif de l’UNJCI 2019 – 2021, au prochain Congrès dont elle a hâte de connaitre la date à ce jour », a-t-il précisé d’entrée de jeu.

« Notre machine doit être un puissant instrument de lobbying par sa crédibilité et la confiance qu’elle inspire »

Poursuivant, l’ex-secrétaire général du Conseil exécutif de l’UNJCI, démissionnaire, a rassuré ses soutiens et potentiels électeurs, qu’il dévoilera son “projet” et ses “idées novatrices” quand viendra le moment de la campagne. Mais bien avant, il a fait savoir que son équipe et lui ont mis l’accent sur tout ce qui peut concourir au bien-être individuel des journalistes ivoiriens.

« sachez cher(e)s consœurs et confrères, que nous, l’équipe I2C avons mis l’accent sur tout ce qui peut concourir aux bien-être individuel de chacun des membres de notre corporation directement avant de penser au collectif, qui doit nous unir dans un seul creuset de fraternité et de solidarité face à tout ce que nous avons en partage comme valeurs et repères dans l’exercice de notre métier », a-t-il souligné.

Cinq candidats

Et d’ajouter : « Notre machine doit être un puissant instrument de lobbying par sa crédibilité et la confiance qu’elle inspire, de par sa composante aux actions que nous mènerons, pour qu’elle puisse procurer un plus au quotidien du journaliste. C’est cela notre rêve. Le rêve de l’équipe I2C qui l’a traduit en matrice d’actions et d’activités à dérouler tout au long du mandat que nous solliciterons, bien sûr, avec en amont, un mécanisme pour vous permettre de suivre et de contrôler ce qui sera fait ».

Félix Bony est le cinquième journaliste à se déclarer candidat à la candidature à la présidence de l’UNJCI. Avant lui, quatre autres avaient déjà annoncé la leur. Il s’agit de Lance Touré (Nouveau Réveil), Jean-Claude Coulibaly (Le Patriote), Franck Ettien (Le Rassemblement) et Bamba Idrissa (Soir Info). Tous souhaitent succéder au président sortant, Traoré Moussa Ahmed dit MT, qui est au terme de son second et dernier mandat à la tête de l’Union des journalistes de Côte d’Ivoire.

Moïse Yao K.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Elvire Ahonon

Précédent

Raison d’Etat d’André Silver Konan : La critique de Macaire Etty

Suivant

Côte d’Ivoire : Les assureurs ont des problèmes

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *