« A la place d’une procédure judiciaire, il n’y a que des actes de persécution d’opposants » (Magistrat)

Ange Olivier Grah s’est prononcé sur la procédure judiciaire lancée contre Guillaume Soro en Côte d’Ivoire. Selon le magistrat dissident, il n’y a pas de procédure judiciaire, mais juste des actes de persécution d’opposants politique.

Comment peut-on qualifier de procédure judiciaire, une affaire initiée par la DST, à qui est transmis par la suite, de même qu’au corps préfectoral, par le cabinet du Ministre de l’administration du territoire, une commission rogatoire générale du juge d’Instruction aux fins de rechercher tout élément contribuant à la manifestation de la vérité ?

A lire aussi : Un magistrat répond à Sidi Touré : « Le gouvernement ne nous éclaire toujours pas sur les accusations de Bédié »

De plus, comment peut-on qualifier de procédure judiciaire, une affaire où le Président de la République décide de la saisie des biens des mis en cause un jour férié ? Comment peut-on qualifier de procédure judiciaire une affaire où des hommes encagoulés font les perquisitions en s’introduisant par effraction dans les domiciles en l’absence des maîtres de maison ?

Guillaume Soro lors de son message à la Nation du 31 décembre 2019
Guillaume Soro lors de son message à la Nation du 31 décembre 2019

De fait, Comment peut-on qualifier de procédure judiciaire une affaire ou les frères d’un mis en cause sont arrêtés et détenus au secret à cause de leur filiation ? Le Juge d’Instruction doit avoir le courage de se dessaisir de l’affaire entre les mains du gouvernement pour qu’il continue l’information.

Afin que le Président de la République, qui s’est introduit si grossièrement dans les pouvoirs de la Justice, puisse aller au bout de sa logique en siégeant lui-même pour rendre les décisions de condamnation que son attitude permet de présumer.
En réalité, à la place d’une procédure judiciaire, il n’y a que des actes de persécution d’opposants politiques. C’est un acte de résistance citoyenne à cette dictature qui opprime le peuple de restituer à ce qui se passe, sa véritable qualification.

Ange Olivier Grah

procédure judiciaire Guillaume Soro

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Afrik Soir

Read Previous

Message à la Nation de Ouattara : Un ton impérial qui inquiète plus qu’il ne rassure

Read Next

Côte d’Ivoire : 41 ans après, Tiken Jah retrouve son premier patron, un couturier

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *