Ouattara perd sa première bataille internationale contre Soro: La candidature de Soumahoro rejetée à l’APF

C’est un gros camouflet international pour Alassane Ouattara. Après avoir soutenu Amadou Soumahoro dans sa volonté d’éjecter Guillaume Soro du bureau régional de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, les deux hommes viennent d’essuyer un sérieux revers. Les parlementaires africains ont rejeté la candidature de Soumahoro et confirmé Soro président de l’Assemblée régionale Afrique de l’APF.

La 27e Assemblée Régionale Afrique de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) qui se tient les 14 et 15 juin 2019 à Rabat a été précédée par un huis clos organisé par le Président de la Chambre des représentants du Maroc.

Le huis clos a duré plus de 02 h bloquant ainsi le début de la cérémonie officielle. Au cours du huis clos la délégation de Côte d’Ivoire a exigé le poste de Premier Vice-président de l’APF pour le compte de M. Amadou Soumahoro et, subséquemment sa candidature pour la présidence de l’APF. Cette exigence ivoirienne a été rejetée.

A lire aussi. A Rabat, Soro raille Soumahoro, “le père qui veut hériter des biens du fils”

Le sommet a reconnu à SEM Guillaume Kigbafori Soro, au regard des statuts de l’APF, la qualité indéniable de Premier vice-président de l’APF.
Pour éviter un blocage des travaux et créer ainsi un incident diplomatique, M. Guillaume Kigbafori SORO a choisi librement de renoncer à présider les travaux.

Fait à Abidjan, le 14 juin 2019

Le Responsable de la Communication
Monsieur Moussa TOURE

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prince Beganssou

Read Previous

CAN Egypte 2019 : A Abu Dhabi, un premier défi attend les Éléphants

Read Next

Titrologie des journaux ivoiriens du jour (samedi 15 juin 2019)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *