Ouattara et Gon à l’aéroport d’Abidjan : On s’en fout des mesures barrières contre le Coronavirus !

Le Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly, ministre du Budget et du portefeuille de l’État ivoirien a regagné la capitale économique le jeudi 2 juillet 2020 après deux mois passés à Paris pour un « contrôle médical ». Accueilli à l’aéroport International Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, à son arrivée par le chef de l’Etat, les deux personnalités se sont serrées les mains au salon VIP, violant ainsi l’une des mesures barrières contre le Coronavirus (Covid-19).

Amadou Gon Coulibaly (AGC) est rentré à Abidjan le jeudi 2 juillet à 17 heures 25 après un séjour en France pour raisons de santé. Il a été accueilli au bas de l’échelle découpé du Gruman 5 présidentiel à bord duquel il avait pris place par Alassane Ouattara, son épouse, des membres du gouvernement, des présidents d’institutions et d’illustres personnalités.

A lire aussi. Gon répond à Soro : Tu n’as pas la capacité de nous faire injonction

Au salon VIP, le candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) à l’élection présidentielle d’octobre 2020 a tenu un point de presse. « Vous imaginez tous ici présents le bonheur qui est le mien d’être de retour au pays à la maison. Oui, cela fait deux mois, depuis le 2 mai dernier, je suis allé à Paris pour un contrôle médical. Ce contrôle a dû être approfondi avec un besoin de repos. Et après ce contrôle et ce repos, me voilà de retour en forme », a-t-il assuré.

« Monsieur le président de la République, pendant ces deux mois, matins et soirs vous m’avez appelé tous les jours. Oui, pour vous enquérir de mon état de santé mais également pour m’informer de l’état du pays et échanger sur un certain nombre de point. Comme ça, vous avez pu me parler souvent de la question du Covid. J’ai pu suivre la question de l’attaque terroriste et je voudrais avec votre permission monsieur le président comme je n’étais pas là le matin m’incliner devant la mémoire de nos valeureux soldats morts pour la patrie et à qui vous avez rendu hommage (…) », a-t-il affirmé.

Apres le point de presse, sous le coup de l’émotion, le chef de l’Etat a tendu ses mains à son compagnon de lutte avant de lui serrer les mains sous les projecteurs des caméras présentes pour la circonstance. Violant ainsi les mesures barrières contre le Coronavirus qu’ils ont eux-mêmes édictées à la surprise générale. Apres avoir violé la loi, ils se sont empressés de se désinfecter les mains avec du gel hydro-alcoolique comme s’ils s’étaient rendus compte de leurs erreurs (vidéo à voir en cliquant sur ce lien).

Outre cette salutation qui n’a échappé à personne, l’on a pu noter que la distance physique d’un mètre, a été royalement ignoré par les deux couples formés par le Premier ministre et le Président. Leurs épaules se touchaient et dans la salle, les ministres qui portaient toutefois le masque, se côtoyaient de près.

Rappelons que parmi les mesures barrières édictées par le Conseil national de sécurité (CNS), présidée par Alassane Ouattara, se trouve, l’interdiction « de se serrer les mains en se saluant; des accolades et les embrassades (…) ». Soulignons que Gon Coulibaly avait été évacué en France dans la nuit du samedi 2 au dimanche 3 mai 2020 « pour un contrôle médical » où il a passé deux mois. Le lundi 4 mai, un stent lui avait été posé à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière de Paris.

Karina Fofana

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Karina Fofana

Read Previous

Bédié au FPI : « Je rêve d’une nation ivoirienne forte, définitivement pacifiée »

Read Next

Côte d’Ivoire : Titrologie du vendredi 03 juillet 2020

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *