Niger : 122 rescapés, au moins 25 portés disparus

Le centre de communication et le dépôt de munition détruits de loin par des tirs d’artillerie terroristes (sources sécuritaires nigériennes). Attaque terroriste au Niger.

De sources sécuritaires nigériennes. Afriksoir a appris que les terroristes qui ont attaqué mardi soir le poste militaire d’Inates (à 5 km de la frontière malienne, à 250 km de Niamey, Niger), sont d’abord restés loin et ont visé, à l’aide de tirs d’artillerie le centre de communication et le dépôt de munition avant que les combats soient engagés.

A lire aussi : Burkina Faso : 19 personnes tuées dans une attaque terroriste à Arbinda

Plusieurs dizaines de terroristes ( une cinquantaine selon une source) auraient été tués. Nos sources parlent aussi de 122 militaires rescapés et au moins 25 portés disparus dans l’attaque du poste militaire d’Inates. Selon toujours nos sources, les combats ont duré près de trois heures.

Attaque terroriste Niger
Attaque terroriste Niger

71 militaires nigériens ont perdu la vie dans l’attaque du poste avancé mardi nuit. L’attaque a été menée, plus d’une centaine d’individus armés non identifiés en véhicules et à motos. Le président nigérien Mahamadou Issoufou a écourté sa visite au Caire pour regagner Niamey.

Le président français, Emmanuel Macron, à reporté le sommet de Pau sur le Sahel à debut 2020 en raison de l’attaque. Ce n’est pas la première attaque dudit poste situé à 5 km de la frontière malienne. En juillet 2019, 18 soldats ont été tués dans une attaque similaire.

Radio Oméga

Actualité ivoirienne; Actualité ivoirienne du jour; Politique ivoirienne; Actualité Africaine du jour; Actualité africaine, Attaque terroriste Niger

  •  
    30
    Partages
  • 30
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Afrik Soir

Précédent

Côte d’Ivoire : Un député dénonce les péages de Moapé et Thomasset

Suivant

Côte d’Ivoire : Un autre militant du LIDER en garde à vue relaxé, la police ignorait qu’il était Ivoirien ?

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *