Mort de Leïla Koné : Voici ce qui a tué la 2è dauphine de Miss Côte d’Ivoire 2019

Fanta Leïla Koné, qui avait été élue deuxième dauphine de l’édition 2019 du concours de beauté féminin Miss Côte d’Ivoire n’est plus. La belle demoiselle est décédée dans la nuit du vendredi 10 juillet 2020, des suites d’une courte maladie, à l’âge de 21 ans.

Selon des sources au sein du Comité Miss Côte d’Ivoire (COMICI), Leïla Koné est morte d’hépatite, une maladie infectieuse du foie causée par un virus du même nom. Née le 20 août 1999, elle avait été sacrée Miss Côte d’Ivoire Italie 2019, avant de décrocher la place de deuxième dauphine, derrière Tara Gueye (élue Miss Côte d’Ivoire 2019) et Satya Irié (élue Première dauphine), lors la finale de Miss Côte d’Ivoire 2019, qui s’est tenue en juin 2019, à Abidjan.

A lire aussi : Miss international Tokyo 2019 : Tara Gueye éliminée, le COMICI accusé

Leïla-Koné-deuxième-dauphine-miss-Côte-dIvoire-
Leïla-Koné-deuxième-dauphine miss-Côte-dIvoire-

Selon des sources au sein du Comité Miss Côte d’Ivoire (COMICI), Leïla Koné est morte d’hépatite, une maladie infectieuse du foie causée par un virus du même nom.

Léila Koné n’est pas seulement qu’une reine de beauté. C’est une sportive de haut niveau. L’athlète à la silhouette de déesse a été quatre fois championne de l’athlétisme italien. En novembre 2019, elle avait lancé sa boutique en ligne dénommée « LK Collection », où l’on pouvait trouver les tendances en vogue de la mode et des accessoires (sacs, chaussures, portefeuilles…) uniquement made-in Italie.

Téléchargez gratuitement l’Application Afriksoir sur Playstore et ne ratez rien de l’actualité ivoirienne et africaine https://bit.ly/2W5gRFO

La disparition de cette jeune dame dont le mandat est en vigueur est une grosse perte pour le Comici et son président Victor Yapobi. En 2019, elle avait pour formule appréciée par les téléspectateurs : « Si tu crois en tes rêves ils se réaliseront peut-être mais si tu crois en toi ils se réaliseront sûrement »

Moïse Yao K.

  •  
    966
    Partages
  • 966
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Yao Moïse K

Read Previous

Mali : Le porte-parole de l’Imam Dicko interpellé après les manifestations

Read Next

Mali : « J’assurerai la sécurité des biens, des citoyens et des institutions sans faiblesse aucune » (IBK)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *