Me Jennifer Naouri déshabille Ouattara à la CPI : « Il veut empêcher tous les opposants de se présenter à la présidentielle »

Me Jennifer Naouri, avocat de Laurent Gbagbo déshabille le Président Alassane Ouattara, au premier jour du procès en appel pour réexaminer les conditions de la liberté conditionnelle de l’ex-chef d’Etat et de Charles Blé Goudé à la CPI. « Alassane Ouattara veut empêcher tous les opposants de se présenter à la présidentielle », a-t-elle déclaré, ce jeudi 6 janvier 2020.

« La véritable intention des avocats de l’Etat de Côte d’Ivoire est de s’opposer au retour de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire. Alassane Ouattara veut empêcher tous les opposants de se présenter à l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire. C’est pourquoi des députés sont arrêtés et jetés en prison et même M. Soro Guillaume, ex-allié de M. Ouattara est pourchassé », a déclaré l’avocate.

A lire aussi. « Voici pourquoi la reconsidération des conditions de liberté s’impose » (Avocat de Gbagbo)

Dans son intervention qui a duré seize minutes, elle s’est employée à dévoiler le « plan commun » du président du RHDP. Tout en relevant ses contradictions, vidéo à l’appui. « Le vrai sens de l’intervention des avocats de l’Etat de Côte d’Ivoire à la CPI est d’empêcher Laurent Gbagbo de retourner dans son pays et de jouir de ses droits inaliénables ».

Jennifer Naouri et le procès Gbagbo

« Monsieur le juge, nous vous demandons d’ignorer purement et simplement l’intervention et les arguments des avocats du gouvernement de Côte d’Ivoire », a-t-elle conclu. Une intervention saluée par des hourras à La Haye, où des dizaines de partisans du fondateur du FPI se sont rassemblés (Vidéo à voir ici).

La Chambre d’appel de la Cour pénale internationale (CPI) tient une audience le 6 février 2020 (avec possibilité d’extension au 7 février) afin d’entendre des observations sur la requête soumise le 7 octobre 2019 par laquelle Laurent Gbagbo prie la Chambre d’appel de réexaminer son arrêt du 1er février 2019, qui imposait des conditions à la mise en liberté de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé après leur acquittement.

Emmanuel Gautier

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Emmanuel Gautier

Read Previous

CPI : Les avocats de Blé Goudé et de Laurent Gbagbo ne sont plus sur la même longueur d’onde

Read Next

Côte d’Ivoire : 2020 année du sport et de la culture à Toulepleu

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *