Mangoua condamné à 5 ans à Bouaké : « Je suis fier d’être PDCI »

Jacques Mangoua, président du conseil régional (PDCI) du Gbêkê

Jacques Mangoua condamné à 5 ans de prison ferme, ce jeudi 3 octobre 2019. En dépit du manque flagrant de preuves qui feraient de lui le détenteurs des munitions dont il a signalé la présence à sa résidence de N’Guessankro son village natal, les juges ont suivi le procureur Braman Koné, qui avait requis cinq ans de prison ferme.

« Les faits sont d’une simplicité implacables. Comment puis-je détenir quelque chose, sans connaître l’existence d’une chose ? », a dénoncé Me Luc Adjé, l’âme en peine, devant des journalistes.

A lire aussi. Côte d’Ivoire : Le PDCI-Gbèkê fait bloc autour de Mangoua

A la barre, Jacques Mangoua a fermement clamé son innocence et démontré comment il avait personnellement informé la gendarmerie de la découverte des munitions à sa résidence. Fidèle à sa ligne d’accusation basée sur la présomption de culbalitié, le procureur Braman Koné a requis cinq ans de prison ferme contre lui et il a été suivi par les juges, au terme d’un procès expéditif.

« Je suis fier d’être PDCI », a clamé Jacques Mangoua. Il a réaffirmé sa fidélité au PDCI. Une position engagée, dans un procès politique dénoncé par ses avocats et « un complot du pouvoir RHDP », selon ses proches. Nous y reviendrons.

  •  
    871
    Partages
  • 871
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info