Mali : Les alliés d’IBK font bloc autour de lui, ils demandent le dialogue au Mouvement du 5 juin

Le Mouvement du 5 juin projette une manifestation le vendredi prochain car, n’ayant pas été satisfait par la proposition d’Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) après les avoir reçus. La Convergence des forces républicaines (CFR) proche du président malien dénonce la demande de l’opposition et les appelle au dialogue.

Au sortir de la rencontre qu’ils ont eue avec IBK, le Mouvement du 5 juin a dans un communiqué fustigé le mépris que Président de la République malien a eu à égard. Les représentants dudit mouvement ont appelé les Maliens à une forte mobilisation le vendredi 10 juillet 2020, ainsi que les jours suivants sur l’étendue du territoire et de la diaspora, pour l’aboutissement intégral de son juste combat pour la survie du Mali et le bonheur des Maliens.

A lire aussi : Mali : « Nous allons trouver la solution, mon rôle d’Imam m’oblige à considérer la paix comme l’essentiel » (Dicko)

Pour la CFR qui regroupe des partis politiques et associations proche du pouvoir, elle dénonce la position du M5 et demande le dialogue. A en croire Fatoumata Sacko, vice-présidente de la CFR, « les demandes de M5 sont illégitimes, infondées et inappropriées, car ne se basant sur aucune logique électorale et ni sur les lois de la République », dit-elle.

« Nous en appelons encore à leur sens de la responsabilité d’aller vers le dialogue prôné par les amis du Mali, par les notabilités du Mali, par les libéraux religieux toutes confessions confondues du Mali. Nous demandons à chacun d’être habité par la raison et de revenir dans la République afin que le Mali avance », ajoute-t-elle

Téléchargez gratuitement l’Application Afriksoir sur Playstore et ne ratez rien de l’actualité ivoirienne et africaine https://bit.ly/2W5gRFO

Rappelons que les opposants d’IBK ont remis sur la table la revendication de la démission du Président malien qu’ils avaient abandonnée. Par ailleurs, trois mouvements ont signé le communiqué du M5 dont la Coordination des mouvements, associations et sympathisants de l’Imam Mahmoud Dicko (CMAS).

Prince Beganssou

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prince Beganssou

Read Previous

Côte d’Ivoire : Les parents de l’aide de camp de Soro convoqués, grosse colère du commandant Fofana

Read Next

Côte d’Ivoire : Tout ce qu’il faut savoir sur la crise à First Magazine

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *