Mali : Après une rencontre avec IBK, l’imam Dicko et l’opposition durcissent le ton, une manifestation prévue ce vendredi

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), a rencontré ce dimanche 05 juillet 2020, à Bamako, une délégation de l’opposition regroupée au sein du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques. S’il s’est félicité de cette rencontre, ses hôtes ont tenu une réunion pour durcir le ton.

Ibrahim Boubacar Keïta croyait bien faire en renvoyant les partis d’opposition à la majorité présidentielle, après la réunion qu’il a tenue avec eux. Dans un communiqué dont Afriksoir.net a eu copie, les partis issus du Mouvement du 5 juin dénoncent le mépris d’IBK à leur égard : « En effet, M. Keïta a royalement ignoré toutes les demandes et mesures contenues dans le «Mémorandum» du 30 juin 2020, en renvoyant le M5-RFP à sa «majorité présidentielle» qui ne dispose d’aucun pouvoir et pour laquelle lui-même n’a, d’ailleurs, ni respect ni considération », écrivent-ils dans le communiqué.

A lire aussi : Mali : « Nous allons trouver la solution, mon rôle d’Imam m’oblige à considérer la paix comme l’essentiel » (Dicko)

Aussi, reviennent-ils sur une de leurs revendications qu’ils avaient abandonnées qui était la démission d’IBK : « En conséquence, le M5-RFP réaffirme, plus que jamais, sa détermination à obtenir, par les voies légales et légitimes, la démission pure et simple de M. Ibrahim Boubacar Keïta et de son régime, sauf application intégrale du «Mémorandum» sus-cité », soulignent-ils.

En effet, M. Keïta a royalement ignoré toutes les demandes et mesures contenues dans le «Mémorandum» du 30 juin 2020, en renvoyant le M5-RFP à sa «majorité présidentielle

Appelant à une manifestation le vendredi prochain : « Le M5-RFP rappelle le Peuple malien à une plus forte mobilisation le vendredi 10 juillet 2020 et jours suivants, sur l’ensemble du territoire national et dans la Diaspora, pour l’aboutissement intégral de son juste combat pour la survie du Mali et le bonheur des Maliens ». 

Téléchargez gratuitement l’Application Afriksoir sur Playstore et ne ratez rien de l’actualité ivoirienne et africaine https://bit.ly/2W5gRFO

Notons que trois représentants dudit mouvement ont signé le communiqué. Cheick Oumar Sissoko pour le Mouvement Espoir Mali Koura (EMK),  lssa Kaou N’Djim de la Coordination des mouvements, associations et sympathisants de l’Imam Mahmoud Dicko (CMAS) et Choguel K. Maïga pour le Front pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD).

Prince Beganssou

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prince Beganssou

Read Previous

Côte d’Ivoire : « Les autorités n’ont pas su répondre à l’engouement qu’a suscité l’enrôlement » : (Boni Claverie)

Read Next

Côte d’Ivoire : Yodé et Siro ont personnellement remis leur CD dédicacé à Bédié

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *