Macron autorise Blé Goudé à se rendre en France, Ouattara empêche Gbagbo de rentrer en Côte d’Ivoire

Charles Blé Goudé en France. L’ex-détenu de la CPI en liberté conditionnelle a bénéficié d’une autorisation des autorités de la France d’Emmanuelle Macron, alors que la demande introduite par Laurent Gbagbo auprès des autorités de la Côte d’Ivoire d’Alassane Ouattara, via la CPI, attend toujours une suite favorable.

« Le cabinet du Président Charles Blé Goudé, informe l’opinion nationale et internationale que le président du COJEP a séjourné à Paris du 02 au 04 Juillet 2020.
En effet, les autorités françaises ont accédé à la demande du Président Charles Blé Goudé à se rendre en France pour prendre part aux obsèques de sa sœur.
C’est donc dans ce cadre strictement familial et douloureux que le Président de la voix du peuple à inscrit ce séjour », a déclaré Youssouf Diaby, porte-parole de Blé Goudé.

A lire aussi. La CPI a transmis la demande de Gbagbo de rentrer en Côte d’Ivoire, la réponse de Ouattara attendue

« Après avoir accompagné sa sœur à sa dernière demeure le vendredi 03 juillet au cimetière de La Courneuve où elle repose désormais en paix, c’est sain et sauf que le Président Charles Blé Goudé a regagné La Haye. Le Président Charles Blé Goudé tient à traduire sa gratitude aux autorités françaises et au greffe de la Cour Pénale Internationale pour avoir facilité ce voyage, le premier du genre depuis son acquittement et la levée des mesures de restrictions qui pesaient contre lui », indique le communiqué.

Charles-Blé-Goudé-quittant-la-CPI-le-25-juin-2020
Charles-Blé-Goudé-quittant-la-CPI-le-25-juin-2020

« Le Président Charles Blé Goudé présente ses excuses aux nombreux ivoiriens et africains qu’il n’a pu rencontrer pendant son séjour, malgré sa bonne volonté. Il espère que des occasions adéquates se présenteront dans de meilleures circonstances pour des retrouvailles conviviales. Merci à toutes et à tous pour votre soutien dans ces moments de deuil », conclue le porte-parole.

Blé Goudé en France

Une autorisation même brève, chargée de symbole. Alors que Laurent Gbagbo a demandé à la CPI le droit de regagner son pays. Il en a fait la demande officiellement, il y a un mois selon RFI. A en croire la radio française, c’est au lendemain de l’allègement des conditions imposées aux deux Ivoiriens que Laurent Gbagbo a adressé une requête au greffe de la CPI disant vouloir se rendre en Côte d’Ivoire.

Téléchargez gratuitement l’Application Afriksoir sur Playstore et ne ratez rien de l’actualité ivoirienne et africaine https://bit.ly/2W5gRFO

Depuis un mois donc, la réponse du Président Alassane Ouattara se fait attendre. Les autorités françaises viennent de lui indiquer la voix. Alors que la France, avec son ancien Président Nicolas Sarkozy était considérée comme un ennemi des deux personnalités, elle vient de faire mentir nombreux de ses pourfendeurs quant à ce que cet épisode sarkozien est derrière elle.

Emmanuel Gautier

  •  
    1.9K
    Partages
  • 1.9K
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Emmanuel Gautier

Read Previous

Lettre ouverte à mes parents du Nord : « Ne vous laissez plus avoir avec ces discours de la peur vis-à-vis de vos frères du Sud » (Mamadou Traoré)

Read Next

Burkina Faso : Les 600 étudiants envoyés par Thomas Sankara pour être formés à Cuba demandent à être dédommagés

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *