Lobognon répond à Bictogo : « C’est dans un hôtel que Ouattara a été déclaré élu »

Méité Sindou, Kouablan Messou et le ministre Alain Lobognon étaient face à presse, hier, pour faire la présentation officielle de la liste du Comité d’orientation et de coordination de Générations et peuples solidaires (GPS), puis la présentation officielle de l’hymne, de la devise, du slogan et du logo et enfin annoncer l’installation du premier Comité local citoyen.

C’était à la résidence du président du Comité politique, Guillaume Soro, ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, à Marcory résidentiel. Le Comité d’orientation et de coordination de Gps est composé de 70 personnalités nommées par l’ex Pan, Guillaume Soro. Quant au premier Comité local citoyen fort de 25 membres présidé par Diarrasouba Mariam, il aura pour rôle, selon le député Alain Lobognon, de faire le maillage de leur territoire et de recruter « tous les militants RHDP de Yopougon ».

Après, ont suivi des échanges avec la presse. Il est revenu à Méité Sindou de répondre aux premières questions. « Nous sommes des légalistes, des républicains. Il faut respecter les principes auxquels on s’est astreint soi-même. Quand vous prenez un texte pour vous-même, vous devez être le premier à le respecter. Quand le président de la République déclenche un référendum pour se donner une Constitution, ce que nous attendons du président Ouattara, c’est qu’il doit être le premier à la respecter. Chaque jour, la Côte d’Ivoire est une dictature. C’est pourquoi, au GPS, nous devons commencer  à prendre de bonnes habitudes. Cultivons des valeurs. Dans une démarche citoyenne, vous devez nous surveiller avec les textes que nous avons élaborés. Il faut surveiller le président Guillaume Soro afin qu’il soit conforme à ce qu’il a autorisé comme devise parce que, si l’on ne fait pas la politique comme cela, alors l’on ne fait pas la politique autrement », a noté Méité Sindou.

A lire aussi : Alain Lobognon : « Nous allons gagner face au candidat du RHDP »

Quant au député Alain Lobognon, il a expliqué la nécessité d’un logo pour un parti politique. « Le logo, il est important pour un parti et notre logo, il est authentique. L’on ne vole pas le logo d’un parti comme certains qui ont volé le logo du PDCI-RDA. Nous allons demander à nos militants de se référer à nos symboles car nous allons annoncer une grande victoire en 2020 », a lancé le ministre Alain Lobognon avant de confirmer le retour de l’ex-Pan Guillaume Soro à Abidjan et la restitution de son passeport. Puis il profite pour répondre à Adama Bictogo qui a traité la candidature de Guillaume Soro de « candidature d’hôtel ».

« Nous voulons rappeler à Bictogo que le président de la République Ouattara a été déclaré élu dans un hôtel et que lui aussi, il a animé sa conférence dans un hôtel. Le président de la République qu’il sert fièrement a prêté serment dans un hôtel. Bictogo devait comprendre qu’il faut se garder de se moquer des Ivoiriens. La question de la croissance appauvrissante est là, des cas de malnutrition ont été déclarés au Nord dans les départements de Dianra, Kong chez le président et Kouto chez le ministre Bruno Koné. Et ce sont des zones productrices de coton et d’anacarde. Et ce sont les paysans qui sont victimes de malnutrition. Bictogo devait s’approprier cette question et interpeller le gouvernement et qu’il arrête la monopolisation des antennes de la RTI » a-t-il affirmé. Il termine pour annoncer la victoire éclatante de Guillaume Kigbafory Soro au soir du 31 octobre 2020 de l’élection présidentielle.

FOUMSEKE COULIBALY

  •  
    612
    Partages
  • 612
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , , , , , , , , , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info