Lettre ouverte d’un neveu à son oncle Ahoussou : « Si Ouattara a trahi Bédié et Soro, toi qui es-tu pour ne pas être trahi »

Il se présente comme un « neveu » de Jeannot Ahoussou-Kouadio, président du Sénat. Même si les proches de ce dernier déclarent ne pas connaître un neveu répondant à ce nom, au-delà de la forme, il passe un message de fond. A lire la lettre ouverte du « neveu » à son oncle Ahoussou.

Depuis la création du monde, il y a eu de grands leaders qui ont marqué leur temps et pendant leur règne, ont exercé une influence sur leurs différents concitoyens. Par exemple Moïse avec le peuple juif. Nelson Mandela en Afrique du sud. Romulus, cofondateur de Rome. Certains dictionnaires donnent cette définition au mot « leader » : celui qui prend la tête d’un groupe pour mener certains combats.

A lire aussi : Ahoussou au Comité politique du RHDP : Tout sur une curieuse méprise

Après avoir étudié le parcours des leaders tels que Moïse, Mandela, Romulus, Félix Houphouët-Boigny… je dirai que le leader, surtout le vrai, est celui qui abandonne sa position privilégiée chez l’oppresseur pour se mettre du côté de l’opprimé afin de soutenir l’opprimé à obtenir sa liberté. Moïse l’a fait en quittant sa position princière chez Pharaon pour se mettre du côté de son peuple opprimé et nous connaissons la suite. Mandela aurait pu bien négocier une faveur auprès des ségrégationnistes et abandonner ses camarades mais il a préféré mener dignement son combat, ce qui lui vaut cette immortalité dans l’esprit de tous.

Mon oncle Ahoussou, depuis l’épisode Bédié-Ouattara, tu as pris finalement position du côté du dernier et pire tu es celui qui parcourt le grand centre, région traditionnellement liée au PDCI à la rencontre des chefs coutumiers, en vue de ramener Bédié au RHDP.

Cher oncle,

dans la pure tradition Akan, il n’est pas sage de rejoindre celui avec qui votre père dispute un bien et demander à votre père de vous rejoindre chez ce dernier. Quelle est la crédibilité de cette mission quand nous savons tous que tu as rejoint le RDR-RHDP après les menaces de Bictogo ? Il serait incongru pour le président Bédié de rejoindre le RDR-RHDP surtout que ce parti a été créé sans l’avis du président Bédié qui assurait la présidence du RHDP alliance politique. Et si ce n’était pas le cas, Bédié devrait le faire pour quoi ? Aider Ouattara pour un 3ème mandat ? Soutenir Ouattara dans sa politique de rattrapage ? Soutenir Ouattara dans sa politique d’exclusion ? D’impunité ? Sans être un prophète, je parie que tu serais du côté des colons si tu étais à l’époque du président Félix Houphouët-Boigny. Pourquoi cherches-tu un accord entre Ouattara et Bedié ?

Dennis Ross, ex-négociateur Américain au Proche-Orient, ne disait-il pas qu’il n’est pas prudent pour un négociateur d’obtenir un accord à tout prix ? Mon oncle, sois prudent dans ta démarche et ne te fie pas du bon traitement matériel dont tu bénéficies au RDR-RHDP pour te moquer du président Bédié.

« Juste pour te dire, mon oncle, que quel que soit ton dévouement pour Ouattara, il ne fera jamais de toi candidat du RDR-RHDP. S’il a trahi Soro et Bedié, toi qui es-tu à ses yeux ? »

L’or ? L’argent ? Traitement de faveur ? Je ne pense pas que le président Bédié les cherche. Son seul combat a été toujours de réussir à réconcilier les Ivoiriens avec ses jeunes frères Gbagbo, Soro, Blé Goudé… Sun Tze, l’auteur chinois de « l’art de faire la guerre », conseillait à toute armée de réserver un bon traitement aux prisonniers car s’ils le sont, il leur sera facile d’oublier leur patrie et d’être utiles pour le nouveau camp mais il déconseillait de leur confier des tâches  de premier ordre.

« S’il a trahi Bédié… »

Lorsque David fuyait son adversaire Saül et s’était réfugié chez les Philistins, malgré ses prouesses guerrières et son dévouement, il lui a été interdit de prendre la tête d’un bataillon contre Saül. Juste pour te dire, mon oncle, que quel que soit ton dévouement pour Ouattara, il ne fera jamais de toi candidat du RDR-RHDP. S’il a trahi Bédié et Soro, toi qui es-tu à ses yeux ?

Les Ivoiriens sont en train de se retrouver et je te demande de réfléchir encore car il n’est pas encore tard pour toi. Tu as cette haine contre le président Gbagbo mais lui le connaissant il t’a pardonné.

Si tu continues dans cette voie, cette haine finira par te détruire. Car ne dit-on pas que la haine fait plus de dégâts chez le haineux que chez le haïs?

Mon oncle, je te demande d’organiser un sondage clandestinement auprès du peuple te concernant et tu sauras l’opinion du peuple sur toi.

Arrête de te comporter comme un leader car dans ma définition plus haut, tu ne réponds pas au critère d’un leader.

Guillaume Soro est un leader, car ayant abandonné le poste juteux de PAN pour se retrouver avec le peuple. Il répond clairement aux critères d’un bon leader. On peut aussi citer Thierry Tanoh, Billon…Ne te comporte pas comme Salomon de Caus, ce Français qui aurait imaginé le premier le moteur à vapeur. Il se montrait si emmerdant que le cardinal de sa ville finit par le faire enfermer dans un asile de fou. Les chefs Baoulé finiront par te rejeter.

Mon oncle Ahoussou,

As-tu déjà vu un joueur imprudent danser après avoir marqué contre son camp ? Arrête de danser lorsque tu fais du mal à ton peuple. J’étais au village un mois après ton adhésion au RDR-RHDP et il m’est arrivé d’interroger les villageois sur ton départ du PDCI.

Tout le monde est unanime que tu viens d’emprunter le chemin du suicide (politique). Le peuple Baoulé reste spirituellement lié à son PDCI et à son guide, le président Bédié. Mon oncle, tu es comme le fils prodigue dont parle la Bible. Ce fils qui quitta son père pour aller dilapider son bien dans un pays étranger. En quittant le président Bédié pour aller dans un autre parti, tu viens de dilapider toute une réputation bâtie au PDCI-RDA.

As-tu, une fois, vu le diable consoler quelqu’un après l’avoir trompé ? Voir bien le cas d’Adam et Eve, aussi le cas du fils prodigue, a-t-il été soutenu par ses amis avec lesquels il a dilapidé son bien ? Tu ne seras jamais consolé par Ouattara le jour où tu auras besoin d’être consolé.

Après ton adhésion surprise au RHDP, tu as dit que tu prendras ton bâton de pèlerin pour mobiliser dans le Grand centre car tu ne voudrais pas mourir à l’étranger. La Bible, ne dit-elle pas que ce que le méchant redoute, c’est ce qui lui arrive ? Rira bien qui rira le dernier.

Bonne journée à toi mon oncle. Je veux te voir vivre en paix sur la terre de nos ancêtres à Raviart.

Par Kouadio Charles Amédée

  •  
    1.1K
    Partages
  • 1.1K
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Afrik Soir

Read Previous

Invités à désigner des représentants au sein de la CEI, le PDCI et ses alliés disent non au gouvernement

Read Next

Mauvais départ pour le Lycée d’excellence de Grand-Bassam, don de la Chine : Près de 50 élèves par classe dès son ouverture

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *