« L’esclave qui n’est pas capable d’assumer sa révolte ne mérite pas que l’on s’apitoie sur son sort » (Sankara)

Citation Sankara et commentaire d’André Silver Konan. A lire pour comprendre comment l’inaction de certaines masses africaines est un danger pour la République.

Thomas Sankara a dit : « L’esclave qui n’est pas capable d’assumer sa révolte ne mérite pas que l’on s’apitoie sur son sort. Cet esclave répondra seul de son malheur s’il se fait des illusions sur la condescendance suspecte d’un maître qui prétend l’affranchir ».

Mon commentaire : quand je vois de pauvres Africains, défendant avec grand zèle, des dirigeants qui ont la possibilité de changer leur vie de misère à Abobo, à Agbalépédogan, à Gounghin, à Matoto, à Missira, à Nkolbisson, à Yof, etc., mais ne le font pas, axés qu’ils sont sur leurs propres intérêts ; je me dis : ayons de la compassion pour ces nouveaux prisonniers de l’esclavage politique !

PS : je ne suis pas un fan de Sankara, pas plus que de Kagamé. Mais cette réflexion-ci colle tellement avec la réalité de certains Africains au 21è siècle, qu’elle invite qu’on s’y arrête.

André Silver Konan

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Afrik Soir

Read Previous

Côte d’Ivoire : « La souffrance des fonctionnaires continue depuis l’arrimage CMU-MUGEF-CI »

Read Next

La police tire sur un cortège funèbre de victimes de Condé à Conakry : 2 morts et 6 blessés

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *