Les tueurs de Kognon Soro du RACI-Korhogo non jugés depuis 1 an, le chef du RACI-Bouaké jugé en une semaine : La justice fait peur en Côte d’Ivoire

La justice ivoirienne fait-elle l’effort de se montrer crédible aux yeux du contribuable ? Comment peut-elle rassurer quand des tueurs présumés ne sont pas jugés, alors que des opposants sont jugés de façon expéditive ? Ci-dessous, le coup de gueule de Kanigui Soro.

Soro Kognon du RACI assassiné en pleine journée à ma résidence de Korhogo en présence des policiers. Les coupables arrêtés et déférés à Abidjan disparaissent sans jugement depuis plus d’un an ; aucune déclaration ni du procureur ni du gouvernement.

A lire aussi. Des pro-Soro à Gon : « Offrir 2000 FCFA et un tee-shirt sous ce chaud soleil, en plein ramadan, c’est la panique à bord »

Moctar Diallo du RACI poursuivi (par le procureur Braman Koné, NDLR) à Bouaké pour flagrant délit de troubles à l’ordre public pour avoir simplement participé à une manifestation pour dénoncer l’injuste condamnation d’un élu (Jacques Mangoua, président du conseil régional PDCI de Bouaké, NDLR). Il sera jugé en moins d’une semaine.

Et dire que c’est pour ce monsieur-là (le Président Alassane Ouattara, président du RHDP, NDLR) que nous avons sacrifié toute notre vie !

Kanigui Mamadou Soro

Président du RACI

  •  
    316
    Partages
  • 316
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Afrik Soir

Read Previous

Côte d’Ivoire : Un chauffeur de taxi tué par la pluie à Yopougon Gesco

Read Next

Côte d’Ivoire : Voici le récit du meurtre de Romaric Kouakou, le militant du PDCI tué par balles à Djébonoua

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *