Les Gnambros, nos chers maîtres ! (Editorial)

Officiellement, ils n’ont aucune légitimité. Mais leur règne est sans partage dans les communes du District d’Abidjan et sur les gares de l’intérieur du pays, aux yeux et à la barbe de nos décideurs.