Le président du conseil régional Hambol a encore fla-fla : Toujours pas de rentrée au collège de Satama-Sokoura

Collège de Satama-Sokoura

Les élèves du collège inachevé de Satama-Sokoura dans le département de Dabakala peuvent toujours patienter quant à leur rentrée scolaire 2019-2020. La promesse du président (RHDP) du conseil régional Hambol, Kalil Ibrahim Konaté de leur offrir un établissement fonctionnel début novembre n’a pas été tenue. Il a fla-fla (pour emprunter l’expression de Guillaume Soro) les élèves de Satama-Sokoura, village maternel du ministre de l’intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur, Ally Coulibaly.

En conférence de presse le 9 octobre 2019 pour répondre à Afriksoir.net qui avait livré quelques jours auparavant, l’information selon laquelle des élèves avaient été orientés dans le collège inachevé de Satama-Sokoura, Kalil Ibrahim Konaté (conseil régional Hambol) avait fait une promesse. « Je vous donne jusqu’au 5 novembre pour donner satisfaction quant à l’ouverture des collèges. Et il y a eu une résignation dans le projet de construction et le conseil a commandé 1500 tables-bancs pour la région », avait assuré le président de la région du Hambol.

A lire aussi. Côte d’Ivoire : Seulement 5 enseignants au collège moderne de Gagoré, circonscription du Chef Cab de Kandia

Kalil Konaté qui tentait de faire croire que l’information livrée par afriksoir.net était fausse ne peut pas confirmer jusqu’à cette date que les élèves orientés au collège de Satama-Sokoura ont commencé les cours. Le lundi 4 novembre, certains collaborateurs du président Kalil Ibrahim Konaté ont effectué une visite dans l’enceinte de l’établissement pour s’assurer que les tables-bancs qui étaient arrivés quelques jours auparavant étaient bien montés. Ils s’étaient même assis sur des tables-bancs dans certaines classes.

Des collaborateurs de Kalil Konaté, président du conseil régional Hambol assis dans une salle nouvellement dotée en tables-bancs, sans enseignants, ni élèves
Des collaborateurs de Kalil Konaté, président du conseil régional Hambol assis dans une salle nouvellement dotée en tables-bancs, sans enseignants, ni élèves

Mais en réalité l’école n’est toujours pas fonctionnelle. Les bureaux devant servir à l’administration ne sont pas achevés ainsi que la moitié des salles de classe, des latrines. Il n’y a non plus pas d’électricité. Après le rendez-vous manqué du 5 novembre fixé comme date butoir par Kalil Ibrahim Konaté, à quand la rentrée effective des élèves de Satama-Sokoura ?

Fla-fla de Kalil Konaté

En attendant la réponse à cette question, l’on s’achemine allègrement vers la fin du premier trimestre. La ministre de l’éducation nationale et de l’enseignement technique, Kandia Camara doit absolument prêter main forte à Kalil Ibrahim Konaté si elle veut sauver l’année scolaire de ces enfants qui n’ont toujours pas l’occasion de filer leur kaki et bleu-blanc pour la première fois.

Jules Claver Aka

  •  
    605
    Partages
  • 605
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info