Le peuple Boni de Guyane dans le royaume de Krinjabo

Les Boni de Guyane à Krindjabo

A la faveur de la visite, le 22 avril 2019 à Krindjabo (Aboisso), d’une délégation du peuple Boni de Guyane, invitée d’honneur des premières journées mémorielles internationales de la « Route de l’esclave », le ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandaman, a révélé que le peuple Boni de Guyane est essentiellement d’origine ivoirienne.

« Le peuple Boni de Guyane est essentiellement d’origine ivoirienne. Nous ferons de Krindjabo l’une des villes touristiques de la mémoire. Le tourisme de la mémoire sur l’esclavage est un tourisme du souvenir », a dit Maurice Kouakou Bandaman. Le ministre du Tourisme et des Loisirs, Siandou Fofana, de son côté, a réaffirmé l’engagement de son département ministériel à promouvoir le « tourisme de mémoire ».

A lire aussi : CÔTE D’IVOIRE : TENTATIVE D’ASSASSINAT DE GUIKAHUÉ ?

Adam Lenaïck, député et porte-parole de la délégation guyanaise, s’est réjoui d’être en Côte d’Ivoire. « C’est un rêve qui devient réalité. C’est grâce à nos ancêtres que nous sommes ici », a-t-il soutenu. Après Krindjabo, la délégation guyanaise composée de 25 personnes, s’est rendue dans la ville historique de Grand-Bassam pour visiter le musée national du costume. Les premières journées mémorielles internationales de la route de l’esclave sont prévues du 22 au 25 avril 2019.

  •  
    6
    Partages
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info