La couverture maladie, voilà comment ça marche en France

Document de la Couverture maladie universelle (CMU)

Excusez-moi, j’étais un peu occupé. Je vais essayer d’expliquer un peu comment ça fonctionne ici. Pour tous ceux qui arrivent nouvellement en France, les étudiants principalement ( je ne maîtrise que pour ce statut), ils entament les démarches pour bénéficier d’une assurance maladie.

Pour ce faire, il existe 2 différentes procédures : 1- Si vous avez moins de 28 ans, vous êtes affilés d’office à une mutuelle étudiante (LMDE ou VITTAVI ). Mais, vous passez en amont à la structure mère CPAM qui vous attribue une numéro de Sécurité sociale sans pour autant traiter votre cas. Les deux structures susmentionnées s’en occupent. 2- Si vous avez plus de 28 ans, vous êtes dans la catégorie des « vieilles » personnes, donc vous passez impérativement par la CPAM. Ils leur revient de traiter votre demande.

Maintenant, au niveau des deux cas énumérés, vous avez un certain nombre de documents à fournir et un formulaire que vous devez faire renseigner par votre médecin traitant ( tout le monde à un médecin traitant en France. Ils sont partout. Ils vous revient de choisir celui que vous voulez.) Après, vous renvoyez cette fiche à la CPAM ou à VITTAVI / LMD selon votre catégorie. La procédure suit ainsi son cours. Il est à préciser que la procédure est longue.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : La Couverture maladie universelle est entrée en vigueur…sur papier

Normalement, elle prend 6 mois parce qu’ils mènent des enquêtes sur vos déclarations, enquêtes qui peuvent même les conduire dans votre pays d’origine. C’est aussi ça la France ( parfois c’est moins de 6 si vous êtes chanceux). Mais, ce qui est intéressant, ils vous fournissent un numéro de Sécu provisoire qui vous permet de faire ce que de droit en attendant la fin de la procédure ( je rappelle que vous ne pouvez pas « faire de gombo » sans ce numéro. Revenons aux avantages de la sécurité sociale.

Une fois que la procédure est terminée et que vous bénéficierez de la couverture maladie, vous avez systématiquement la COMPLÉMENTAIRE SANTÉ et elle couvre tous vos frais sanitaires ( en dehors de l’esthétique corporelle. Ceux qui font des opérations de beauté en un mot). Si vous êtes malade (en dehors des urgences où vous allez directement au Chu), vous appelez votre médecin traitant, il vous fixe un rdv, vous reçoit et vous examine sans que vous ne déboursez un centime, il vous prescrit votre ordonnance et vous allez dans n’importe qu’elle pharmacie vous servir gratuitement.

C’est pareil pour tous les examens y compris biologiques ( scanner, mammographie, spermogramme, radiographie,…). Tous est gratuit. Il vous suffit de présenter toujours votre Carte verte. ( tchiè, nous a profité de tous ça deh. On a fait tous ces examens gratos. Façon africain aime cadeau la. Qui va rater ça. Djihiii. Lol). La couverture maladie permet aux étudiants de Limoges de recharger leur carte étudiante à 7.68 euros par mois ( 5000 fr environ) au lieu de 37 euros ( soit 24 500 fr par là) si vous n’avez pas la CS ( le prix de rechargement diffère d’une ville à une autre en France). Là où le hic se situe, c’est que vous reprenez la procédure chaque année.

Ils calculent vos droits et comme ils sont très organisés, rien ne leur échappe. Ils calculent tout ce que vous avez eu comme argent sur leur territoire en dehors de la bourse qui est non imposable. Chaque année, les finances publiques vous envoient le récapitulatif de vos revenus sur leur territoire. Aucun de vos gombo ne passe par les mailles des filets. Si vos revenus dépassent 7000 euros ( 4 600. 000 fr par là), vous perdez automatiquement la Complémentaire santé et les droits qui vont avec. Ils se disent que vous n’êtes pas pauvres. Vous pouvez donc payer vos soins.

A la réalité, en France ce sont ceux qui travaillent qui cotisent pour soigner ceux qui n’ont pas de moyens. Des prélèvements se font sur votre salaire pour tout ça. Ce qui vous sauve un peu, puisque la santé coûte très cher ici, vous bénéficiez de la couverture maladie en cas de perte de la CS et vous payez 75 % de vos frais sanitaires. Pour éviter ces dépenses, on vous recommande, une mutuelle privée auprès de laquelle vous souscrivez et vous cotisez chaque fin de mois. ( il n’y a pas de prix fixe.

Il y’a plutôt des paliers prenant en compte un certain nombre de maladies et les prix afférents. Le choix vous revient donc). Mais, en amont l’Etat français vous aide avec un chèque de 200 euros (131 000 fr) que vous remettez à votre mutuelle privée. Voilà un peu expliqué le fonctionnement de la Sécurité sociale en France (étudiant principalement. Je ne maîtrise pas le fonctionnement des autres catégories sociales). Après, rien n’est immuable chez eux. Il y’a toujours des réformes. C’est un pays de droit, dit-on.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info