La Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) renforce les capacités des entreprises et des organisations

Dans sa mission d’appui au secteur privé, la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (la CCIB-F), s’investit pour le renforcement des compétences des entreprises et des organisations. Elle fait de la formation professionnelle un levier majeur pour la compétitivité des entreprises burkinabè.

Ainsi, pour l’exercice 2020, la CCIB-F offre des opportunités de développement des ressources humaines à travers un programme de renforcement des capacités. le Vice-président de la CCIB-F Doudou Doumbia a procédé au lancement officiel dudit programme le jeudi 2 juillet dernier.

A lire aussi : Sommet du G5 Sahel : « La lutte contre le terrorisme se poursuit avec une meilleure cohérence » (communiqué final)

La Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (la CCIB-F), sous l’orientation de la présente mandature a pris l’engagement de renforcer sa contribution à l’essor de l’économie nationale par le développement de ressources humaines qualifiées car selon le Vice-président de la CCIB-F Doudou Doumbia aucune entreprise ne peut prospérer sans un personnel qualifié.

Des membres de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso
Des membres de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso

Pour l’atteinte de cet objectif, l’institution a renforcé son dispositif de formations professionnelles initiales et continues qu’elle offre aux entreprises. En 2019, plus de 500 participants ont pu bénéficier de ces sessions de formation. Mais pour cette année 2020, la CCIB-F comptait doubler le nombre des bénéficiaires.

En raison de la pandémie de la COVID-19, les chiffres ont été revus à la baisse. Les formations seront dispensées dans les villes de Ouagadougou

Téléchargez gratuitement l’Application Afriksoir sur Playstore et ne ratez rien de l’actualité ivoirienne et africaine https://bit.ly/2W5gRFO

En raison de la pandémie de la COVID-19, les chiffres ont été revus à la baisse. Les formations seront dispensées dans les villes de Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Koupèla, Manga, Koudougou, Tenkodogo et Ziniaré.

Judith Traoré

  •  
    13
    Partages
  • 13
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Afrik Soir

Read Previous

Côte d’Ivoire : « UDPCI ou RHDP, Mabri, Tchagba et autres, doivent clairement décider »

Read Next

Covid-19 Madagascar : Rajoelina confine Antananarivo après un record de 216 nouveaux cas en un seul jour

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *