KKB porteur d’un message de Gbagbo à Ouattara ?

Kouadio Konan Bertin dit KKB, reçu par le Président Alassane Ouattara au palais présidentiel du Plateau, le jeudi 25 avril 2019

Le président ivoirien Alassane Ouattara a reçu jeudi 25 avril 2019, au Palais présidentiel d’Abidjan, l’ancien député de la commune de Port-Bouët, Kouadio Konan Bertin dit KKB.

Si rien n’a filtré de leur entretien, sur sa page facebook, le candidat à la présidentielle de 2015, laisse entrevoir qu’il est allé à la rencontre du chef de l’Etat dans le cadre de la réconciliation nationale. « Hier avec l’ancien président Laurent Gbagbo à Bruxelles; aujourd’hui jeudi 25 avril 2019 l’Honorable KOUADIO Konan Bertin a été reçu en audience par SEM Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire. La vraie réconciliation est en marche », a-t-il posté.

A lire aussi. ADJOUMANI À SORO : “L’ANACARDE S’ACHETAIT À 25 FRS QUAND TU ÉTAIS CHEF DE LA RÉBELLION”

Cette rencontre, qui se serait déroulée dans une bonne ambiance, à en croire les images publiées par son service communication, intervient quelques jours après son séjour en Hollande et en Belgique, où il a rendu visite à l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et à l’ex-leader de la galaxie patriotique, Charles Blé Goudé, récemment acquittés de crimes contre l’humanité par la chambre de première instance de la Cour pénale internationale (CPI) et doivent attendre un éventuel appel du procureur.

Serait-il porteur d’un message de ces derniers au président Ouattara ? Probablement, si on s’en tient à des indiscrétions. De fait, le concerné ayant entrepris depuis un certain moment de rencontres avec certains acteurs politiques et des religieux ivoiriens, on est en droit de se demander ce que cache cette visite, d’autant que ce n’est pas un secret pour personne que l’ancien parlementaire souhaiterait un « retour » en Côte d’Ivoire de l’ex-président Laurent Gbagbo et de son dernier ministre de la Jeunesse, Charles Blé Goudé. D’ailleurs, il avait réitéré ces propos, le 20 février dernier, au sortir d’une audience avec le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, avant son départ pour l’Europe.

Pays d’accueil pour Blé Goudé

Me Claver N’Dry, avocat de Blé Goudé, a toujours clamé que son client souhaiterait regagner son pays d’origine après son acquittement et sa liberté sous condition. « La Côte d’Ivoire n’est pas exclue au nombre des pays qui pourraient recevoir Blé Goudé à condition que le greffe le demande », avait-il déclaré en février dernier. Ajoutant que « monsieur Alassane Ouattara ne refuserait quand même pas qu’un concitoyen vienne en Côte d’Ivoire, là où la Constitution de Côte d’Ivoire refuse qu’il y ait un ivoirien en exil. »

Quant à Laurent Gbagbo, en liberté conditionnelle à Bruxelles (Belgique), où il réside actuellement avec sa seconde épouse Nady Bamba, il souhaite rentrer à la fin de sa procédure. « Des discussions sont même en cours avec le Président Ouattara », a indiqué Assoa Adou, secrétaire général du Front populaire ivoirien (FPI), tendance pro Gbagbo, récemment lors d’une émission radio. Mais KKB a décidé de jouer son va-tout dans cette affaire pour se faire une étoffe nationale avec tout ce qui s’est passé.

C’est d’ailleurs pour cela qu’il a entrepris des actions de paix et de réconciliation sur l’ensemble du territoire national depuis un certain temps, afin de paraitre aux yeux des Ivoiriens comme le véritable « homme de paix ».

Moïse Yao K

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info