Justin Koua : « Yamoussoukro résume la laideur de la gestion de Ouattara »

Une rue dégradée de Yamoussoukro

Justin Koua, secrétaire général adjoint du Front populaire ivoirien (FPI) de la mouvance Laurent Gbagbo a invité lors d’un meeting de réconciliation tenu à la place “Zone Z “les populations de Yamoussoukro le samedi 17 août 2019, à désarmer les cœurs et à aller à la réconciliation recommandée par Laurent Gbagbo pour sauver le pays.

« Yamoussoukro résume la laideur de la gestion de Dramane Ouattara. Yamoussoukro résume l’état dans lequel se trouve notre pays. Houphouët-Boigny a voulu donner un rêve aux ivoiriens en faisant de Yamoussoukro une petite ville mais belle. Quand nous arrivons à la basilique de Yamoussoukro nous sommes contents parce que Houphouët-Boigny a investi de son âme dans cette basilique. Quand Houphouët meurt, les bâtiments rentrent en souffrance et Laurent Gbagbo est élu en 2000. Le 26 octobre le président Laurent Gbagbo prête serment et il dit : « je vais réaliser la volonté d’ Houphouët-Boigny ». C’est vrai que Laurent Gbagbo a été opposant à Houphouët-Boigny mais son rêve de faire de Yamoussoukro n’a pas failli », a déclaré Justin Koua.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : « Les députés RDR-RHDP reçoivent des instructions menaçantes avant chaque vote » ?

« Et Laurent Gbagbo se met en mouvement pour le transfert de la capitale politique à Yamoussoukro. Laurent Gbagbo dormait à Yamoussoukro avec ses parents de Yamoussoukro. Pour réaliser la philosophie d’ Houphouët-Boigny, il a construit l’hôtel des députés. Il était en train de construire le palais présidentiel à Yamoussoukro. Quand il faisait ça, certains de nos camarades ont cru à tort qu’il faisait ça pour blaguer les Baoulé. Ils sont allés dans leurs villages pour leur dire de ne pas regarder ce que Gbagbo fait. Or Gbagbo voulait à partir de Yamoussoukro redonner la dignité, l’honneur d’ Houphouët-Boigny à Houphouët-Boigny », a affirmé le SGA du FPI.

« Les gens ont menti à nos parents de Yamoussoukro et certains de vos parents se sont levés contre Laurent Gbagbo. Et on voit un aventurier politique ; un usurpateur qui se présente à Yamoussoukro et dit : « si je suis élu, je vais élire domicile à Yamoussoukro ». L’aventurier réussi par la ruse à s’imposer aux ivoiriens par les armes. Est-ce qu’il habite à Yamoussoukro avec vous ? Où est votre aventurier ? », s’est-il interrogé.Et de répondre,

« non seulement il n’a pas élu domicile à Yamoussoukro, mais il met la ville en ruine. Il s’en fou du peuple de Yamoussoukro. Donc c’est un menteur. Il a menti au PDCI. L’aventurier a pris le PDCI comme une échelle pour arriver là où il est. Aujourd’hui il méprise le PDCI ».« C’est pourquoi je suis heureux que le président du PDCI, Henri Konan Bédié ai pris ses distances vis-à-vis de l’usurpateur.

C’est pourquoi je suis heureux que le PDCI d’Henri Konan Bédié et le FPI de Laurent Gbagbo disent à la population d’aller à la réconciliation nationale. Parce qu’il nous faut sauver la Côte d’Ivoire. Maintenant que le PDCI a compris que Laurent Gbagbo n’est pas un diable qu’il a été victime de la sorcellerie politique, il fait des démarches pour avoir sa tolérance. Où allons-nous avec le PDCI ? Nous allons au palais présidentiel par la route de la réconciliation nationale recommandée par le président Laurent Gbagbo. Au nom du président Laurent Gbagbo désarmez vos cœurs. Ne regardez pas ceux qui nous ont divisés par leur mensonge », a invité Justin Koua.

Karina Fofana

  •  
    283
    Partages
  • 283
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info