Inde : Le corps du footballeur Mé Diomandé, pas encore rapatrié en Côte d’Ivoire, 1 mois après sa mort tragique

Aboubacar Mé Diomandé

L’ancien milieu de terrain international de l’Asec Mimosas formé à l’Académie MimoSifcom, Aboubacar Mé Diomandé est décédé le samedi 10 août 2019, en Inde. Et depuis bientôt un mois, il n’y a aucune suite favorable dans le sens du rapatriement de la dépouille.

Aboubacar Mé Diomandé âgé de 31 ans, a trouvé la mort le samedi 10 août en Inde alors qu’il se rendait à une rencontre. Selon certaines sources, il a été écrasé par un train alors qu’il tentait d’y prendre place. Le natif de Séguéla fut un milieu de terrain qui est passé par le Stella Club d’Adjamé avant de déposer ses valises en Inde où il évoluait depuis quelques années. Il a connu plusieurs sélections chez les Éléphants de Côte d’Ivoire avec qui il était le capitaine lors des phases finales de la première édition du Championnat d’ Afrique des nations (CHAN) en 2009.

A lire aussi : Dabou : un corbillard et plusieurs véhicules font un accident

Depuis bientôt un mois, aucune lueur d’espoir ne se présente dans le sens du rapatriement de sa dépouille. Et ce, en dépit des démarches qui auraient été entreprises par ses proches auprès du Ministère de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’extérieur, du ministère des affaires étrangères, du ministère des sports et l’ambassade de Côte d’Ivoire à New-Delhi etc. Le vœu le plus cher de la famille est de rentrer en possession de la dépouille de leur fils afin de l’enterrer dignement. Notons que l’ex-capitaine de la sélection nationale A du CHAN 2009 organisée par la Côte d’Ivoire avait connu le championnat anglais avec Charlton et la Belgique avec le Germinal Beerschot.

Karina Fofana

  •  
    272
    Partages
  • 272
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info