Incroyable mais vrai / Un préfet militant préside l’investiture d’un mouvement de soutien au RHDP, en tenue officielle

Raymonde Goudou-Coffie a procédé à l’investiture d’un nouveau club de soutien, au président du RHDP, Alassane Ouattara, le samedi 18 janvier à Bangolo, en présence du préfet Brahima Chérif. Celui-ci a entraîné tout le corps préfectoral de la région, à la cérémonie politique.

La présence du corps préfectoral amené par le préfet du département de Bangolo, Brahima Chérif et trois sous-préfets à cette rencontre a été condamnée par les militants des autres partis qui voient là, une faute grave qui met en cause l’impartialité des autorités administratives de Bangolo.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Raymonde Goudou Coffie lance un document de référence pour l’administration

 »On a jamais vu cela ici. En effet, des autorités administratives, après les civilités du ministre, s’éloignent de l’activité politique. Or là après les civilités, le préfet, à la tête du corps préfectoral prend part à la cérémonie politique. C’est regrettable et honteux pour la Côte d’Ivoire. Est-ce que le préfet peut, de ce fait, faire la même chose pour le RACI, le FPI ou le PDCI ? », murmurait de colère un responsable local du RACI qui a souhaité gardé l’anonymat.

Investiture d’un nouveau club de soutien à Bangolo

Le préfet militant RHDP Brahima Chérif à la table officielle avec Raymonde Goudou-Coffie et des responsables du RHDP portant fièrement leurs chemises avec le logo RHDP

Ce militant se dit très en colère car il soutient que les dons de la ministre ont été remis au préfet Brahima Chérif qui a procédé ensuite à la distribution à sa résidence.

De fait, « tous les responsables politiques du RHDP ont reçu la ministre chez le préfet. C’est là-bas qu’il a partagé les dons », ajoute le militant du RACI. Il ajoute que le don de 300 000 FCFA à la jeunesse a causé une vraie bagarre rangée entre les jeunes du RHDP qui réclamaient tous les 300 000 FCFA. Le préfet Brahima Chérif, toujours dans son rôle militant, a alors joué les médiateurs, pour calmer les différents groupes chez lui.

Actualité Ivoirienne, Actualité Ivoirienne du jour; Politique Ivoirienne; Politique Ivoirienne du jour; Société Ivoirienne; Société Ivoirienne du jour; Actualité africaine; actualité africaine du jour

BangoloFPIIbrahim ShérifRaciRaymonde Goudou-CoffieRHDP
Commentaires (0)
Ajouter un commentaire