Honorable (militant Daloa) après le meeting du RHDP à Yamoussoukro : « Vous nous prenez comme du bétail »

Apres la journée d’hommage du samedi 7 décembre 2019 du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) à Feu Félix Houphouët-Boigny à Yamoussoukro, l’heure est au bilan pour la délégation de Daloa. Honorable, militant RHDP de Daloa affirme que leur délégation n’a pas eu d’assistance à Yamoussoukro. Il en veut aux cadres locaux du parti qui les ont utilisés « comme du bétail ».

Selon Honorable qui se veut le porte-parole de la délégation, « les parents militants qui sont partis ont payé leurs frais de nourriture de leurs poches. Ils disent être parti, pas à cause de nos leaders locaux mais par amour pour le Président Alassane Ouattara et Hamed Bakayoko », a déclaré Honorable.

« Même le pain ‘’Godjo’’ (ndlr : pain couché) qu’on nous a offert était décomposé. Nous ne sommes pas allés à cause des perdiems. Mais combien coûtent-elles en réalité ? Même si vous donnez 10 000 FCFA, 15 000 FCFA à des personnes qui ont laissé toutes leurs activités, cela ne vous coûte rien. Lorsqu’on parle de cadres dans une région, quand il y a un événement de ce genre, vous mettez les moyens à la disposition des militants pour les mettre à l’aise ».

Perdiems

A lire aussi : « Charles Diby est libéré des pressions les plus abjectes » du RHDP (Alain Lobognon)

« Les militants sont fâchés car ils n’ont pas reçu de tee-shirts, ni de casquettes encore moins les perdiems. Nous avons été humiliés du départ jusqu’à destination. Comment déplacer des personnes sans leur offrir à manger ? Demain on dira que Honorable parle trop. Mais je ne dis que la vérité. Nous avons fait le plein des huit cars. Les cadres de Daloa sont nombreux. Pour nous, quand on parle de cadre, c’est venir en aide dans ce genre de situation », a-t-il fait savoir.

Une autre vidéo de colère, à voir en cliquant sur ce lien

« Nos amis de Korhogo qui ont effectué le déplacement ont eu 15 000 FCFA chacun, sans compter la nourriture. Nous, on nous a donné de faux tickets pour manger. Quand c’était chaud, les militants voulaient frapper Diaby mais nous sommes intervenus pour demander pardon. Car c’est au dernier moment qu’il a fait savoir qu’il n’y aurait pas de perdieme. Où sont les cadres de Daloa ? Vous êtes là pourquoi ? Nous étions livrés à nous-mêmes à Yamoussoukro. Ce n’est pas normal ce que vous faites. Nous sommes tout de même au pouvoir ! », a rappelé Honorable.

Colère de Honorable, militant RHDP de Daloa

Et de faire remarquer, « si vous ne voulez rien faire, nous allons confier la gestion de Daloa aux jeunes cadres qui veulent faire leurs preuves. Les prochaines élections vont chauffer pour vous qui ne traitez pas bien les militants. Quand il y a une activité du parti les cadres se partagent le gâteau entre eux. Personne n’est venu voir les conditions dans lesquelles nous étions. Arrêtez de gâter le nom du parti à Daloa. Vous prenez les militants de Daloa comme du bétail. Quand vous avez besoin d’eux vous les utilisez et quand vous finissez vous venez les jeter ».

« La direction du parti fait ce qu’elle peut mais c’est à vous les cadres de faire le reste. Pendant les élections vous êtes chauds pour qu’on vous élise mais à la fin vous nous abandonnez. Que celui qui se sent concerné change de façon de faire. Nous avons trop fait de sacrifice pour que le président Alassane Ouattara arrive au pouvoir. C’est à vous les cadres de continuer», a-t-il fait remarquer.

Propos retranscrits par Karina Fofana

DaloaFélix Houphouët-BoignyHamed BakayokoHonorableRHDPYamoussoukro
Commentaires (0)
Ajouter un commentaire