Géneviève Yobou Bro-Grébé : « Nous vivons dans un contexte caractérisé par des violences »

Géneviève Yobou Bro-Grébé, l’ex-ministre proche de Laurent Gbagbo parle. La présidente du Mouvement citoyen pour une nouvelle Côte d’Ivoire (MCNCI), a animé, un point-presse, à son siège, à Cocody, le mercredi 13 novembre 2019. En prélude à la journée de la paix, du 15 novembre.

« Nous vivons dans un contexte caractérisé par des violences en tous genres : injures, invectives, menaces, conflits communautaires, disparitions d’enfants, agressions sexuelles sur mineurs, pertes en vies humaines et j’en passe ! Ce 15 novembre 2019, à quelques mois des élections, peut nous servir de prétexte pour mener la réflexion sur la nécessité de renouer avec la paix en Côte d’Ivoire. Il incombe à chacun de nous de jouer sa partition », a déclaré Geneviève Bro-Grebé.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : « Le contexte social est fait de crainte, de violence verbale, de doute » (JB Nielbin)

L’ex-présidente des femmes patriotes qui avait séjourné en prison, après le 11 avril 2011, a donné des pistes pour un retour à une paix véritable en Côte d’Ivoire.  Il s’agit, pour elle, de la restauration d’un climat de confiance les uns dans les autres, du retour sécurisé de tous les Ivoiriens en exil, de la libération de tous les prisonniers de la crise post-électorale, du retour en Côte d’Ivoire de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé, de l’arrêt des poursuites intempestives et du harcèlement judiciaire contre les opposants et des leaders d’opinion, etc.

« Notre leitmotiv sur ce sujet : ‘’Election d’accord, mais réconciliation d’abord’’. L’heure est au rassemblement des fils et des filles de la Côte d’Ivoire autour de la mère patrie », a déclaré Géneviève Yobou Bro-Grébé . En août 2019, Bro-Grebé avait rencontré Gbagbo à Bruxelles -Belgique. Elle avait donné des nouvelles de ce dernier.

« Je suis allée à Bruxelles pour saluer le Président Gbagbo qui sort de prison, afin de lui manifester mon amitié et le soutenir dans cette injustice dont il fait l’objet. Oui, j’ai rencontré le Président Gbagbo avec joie, en tant qu’acquitté. Il est toujours égal à lui-même, joyeux, souriant et très serein par rapport à la suite des événements », avait-elle confié.

Géneviève Yobou Bro-Grébé
Geneviève Bro-Grebé

Née le 13 mars 1953 à Grand-Alépé (Sud), Bro-Grebé a été secrétaire de direction bilingue à Shell-Côte d`Ivoire (1977-1981), avant d’être cadre commerciale, toujours à Shell-Côte d’Ivoire (1991-1994) . En 1998, elle est la présidente de Côte d’Ivoire-Ecologie et directrice exécutive du Réseau ivoirien des organisations féminines (RIOF, 1998-2000). Elle entre au gouvernement de Laurent Gbagbo, en octobre 2000, sur proposition d’Henri Konan Bédié, alors qu’elle est membre du Grand conseil du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI). En 2002, elle rompt avec le PDCI, suite à la rébellion de Guillaume Soro, soutenu par le RDR d’Alassane Ouattara et prend la tête des Femmes patriotes.

Elvire Ahonon

Actualité Ivoirienne; Actualité Ivoirienne du jour, Politique Ivoirienne; Actualité africaine

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prince Beganssou

Précédent

Le préfet de police d’Abidjan pris en flagrant délit de rafles de personnes ayant leurs cartes d’identité

Suivant

Côte d’Ivoire : Romaric Kouadio fait officier dans l’ordre du Bélier

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *