Fulgence Assi à Ouattara : « Donnez la CNI aux Ivoiriens pour rendre perceptible votre politique sociale »

Assi Fulgence Assi avec Albert Toikeusse Mabri, Blé Guirao et Eugène Djué

L’ex-secrétaire général de la Fesci, Assi Fulgence Assi s’adresse au Président Alassane Ouattara et plaide pour la gratuité de la CNI.

La Carte nationale d’identité (CNI) est le moyen pour un état d’identifier sa population , définir sa politique de gouvernance et évaluer le nombre d’électeurs dans un contexte pré-electoral dans la plupart des pays.

Cela définit les objectifs de l’identification dans nos pays qui s’articule autour de deux axes : contribuer à l’élaboration de la politique de L’État et évaluer le nombre estimatif des électeurs. Ces deux axes ont un caractère obligatoire dans tous les pays démocratiques du monde qui ont pour objectif de mieux servir leurs citoyens ou /et d’organiser une élection démocratique et inclusive .

A lire aussi. Côte d’Ivoire : L’épouse de Blé Goudé est rentrée d’exil, voici ses dernières nouvelles

Ce faisant il est dans l’obligation des gouvernants de faciliter le processus en contribuant de façon significative à l’identification des citoyens de leurs pays afin de réussir la réalisation des objectifs suscités (organisation d’élection et politique de gouvernance ).

Ce débat en cours dans notre pays, la côte d’Ivoire sur la procédure d’établissement de la carte d’identité m’interpelle sur les objectifs définis par nos gouvernants actuels quant à ce projet. Quels sont donc les objectifs visés par L’État ivoirien dans le processus d’identification 2019 ?

J’ai eu à lire dans certaines colonnes de la presse nationale que les députés auraient majoritairement voté « Non », la proposition de loi portant gratuité de l’établissement de la prochaine carte nationale d’identité, validant ainsi la somme de cinq mille avancée par le gouvernement. Cette décision de nos députés m’amène à dire par analogie (selon la fonction et les responsabilités des députés) le peuple aurait décidé de payer la somme de 5000 FCFA pour se faire identifier. 

En m’éloignant de cette polémique qui pourrait naître de la décision des députés, je voudrais demander à Son Excellence le chef de l’Etat le président Alasane Ouattara , au nom de sa volonté de faire de l’année 2019, une année sociale, de payer pour l’identification de tous les Ivoiriens afin de rendre perceptible sa politique sociale auprès de chaque ivoirien (parce que malheureusement aucune ligne budgétaire n’a été prévue ).

Cet acte sera de haute portée et de grandeur morale pour la réussite des deux objectifs : politique nationale et organisation d’élection inclusive et pacifique avec pour son souhait de n’accepter aucun débordement lors des élections. 

Nous souhaitons dire à Son Excellence de ne pas croire certains de ses collaborateurs comme c’est le cas pour certains députés qui lui transmettent les faux résultats d’une fausse enquête à l’effet de justifier un certain nombre de privilèges .

Aux défenseurs de cette procédure payante, qui affichent l’argument selon lequel , cette carte aurait la possibilité de se substituer à un permis de conduire. A eux, je voudrais poser deux questions à des fins d’éclaircissements. La procédure d’enrôlement est-elle ouverte qu’aux admis aux examens de permis de conduire ? Tous les Ivoiriens seront-ils de fait, admis aux examens de conduite ?

Assi Fulgence Assi

  •  
    719
    Partages
  • 719
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info