France : Gon retourne à la clinique Bizet, voici les raisons

Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly sorti de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière et autorisé à regagner son domicile parisien, est retourné, à la clinique Bizet.

Evacué d’urgence à Paris (France), le 3 mai 2020, à l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière pour « un contrôle médical », selon la version officielle dite par le secrétaire général de la Présidence, Patrick Achi, Amadou Gon Coulibaly avait d’abord effectué une coronarographie. Il a ensuite subi une opération de pose de stent, dans le même hôpital. Le 8 juin 2020, selon des informations exclusives fournies par Afriksoir, le candidat du RHDP sortait de l’hôpital, pour rejoindre son domicile parisien.

A lire aussi. Gon victime de rechute à Paris ? Voici pourquoi il est retourné d’urgence à l’Hôpital de la Salpêtrière

Plusieurs réseaux du parti d’Alassane Ouattara avaient indiqué qu’il serait de retour en Côte d’Ivoire, le 16 juin, après le premier rendez-vous manqué du 10 juin. En effet, fort de sa nouvelle nomination en qualité de ministre-gouverneur de Yamoussoukro, par Alassane Ouattara, Augustin Thiam s’était empressé, fin mai, de livrer le scoop qui s’est révélé mouillé. « Le Premier ministre rentre de Paris ce dimanche 31 mai. Et il sera à Yamoussoukro le 9 juin pour présider le conseil de gouvernement en vue du conseil des ministres du mercredi 10 juin 2020 », avait-il déclaré devant des commerçants.

Gon retourne à la clinique Bizet, voici les raisons

Au moment où les préparatifs du retour du « Lion » de la savane de Korhogo se faisaient, son état de santé ne permettait pas, pourtant pas aux médecins, de le libérer. Mais le chef du gouvernement ivoirien se porte mieux depuis le 8 juin. Ses journées sont faites de repos, comme le lui ont recommandé les équipes du Prof Gilles Montalescot, chef du département de cardiologie et s de Dr Françoise Hidden-Lucet, chef de l’unité de cardiologie interventionnelle et structurelle de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière.

Gon hôpital clinique Bizet. Amadou Gon Coulibaly et Hamed Bakayoko
Amadou Gon Coulibaly et Hamed Bakayoko

Repos mais aussi exercices cardiaques. Et ceux-ci se font à la clinique Bizet, dans le 16ème arrondissement de Paris. Le Premier ministre y avait séjourné, une première fois. La clinique avait été au centre d’intrigues d’activistes aussi bien proches de Guillaume Soro, que du RHDP « rattachés à l’ambassade » de Côte d’Ivoire en France, dirigée par l’ex-ministre Maurice Bandaman. Nos sources indiquent qu’il ne s’agit plus d’un séjour au sein de la clinique, mais de rendez-vous, en vue de certains exercices cardiaques.

Téléchargez gratuitement l’Application Afriksoir sur Playstore et ne ratez rien de l’actualité ivoirienne et africaine https://bit.ly/2W5gRFO

De fait, le service de cardiologie de la clinique Bizet est dédié à l’accueil des urgences cardiologiques et à la prise en charge des patients atteints de pathologies cardiaques aiguës ou chroniques décompensées, telles les arythmies, l’insuffisance cardiaque ou l’embolie pulmonaire. En matière d’exercices cardiaques, c’est l’un des meilleurs centres de la capitale française. Amadou Gon Coulibaly devrait donc prolonger son séjour au pays d’Emmanuel Macron, pour près de deux semaines encore.

Emmanuel Gautier

Gon hôpital clinique Bizet

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Emmanuel Gautier

Précédent

Côte d’Ivoire : Entre impunité, orpaillage et racket, voici les vraies causes de l’attaque de Gbeya (Député RHDP)

Suivant

Côte d’Ivoire : Des producteurs dénoncent des dysfonctionnements dans le circuit de commercialisation du cajou

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *