« Affaire 100 000 euros en faux champagne vendu à Ouattara » : Voici la vérité !

Alassane Ouattara le 31 décembre 2018 à Abidjan

Un article sur du faux champagne vendu à Ouattara. Voici le fack-checking réalisé par Afriksoir.net qui dévoile la vérité.

L’article sur des faux champagnes vendus à la présidence ivoirienne a été mis en ligne dimanche 12 mai 2019, par le site internet Kebanacamera.com, spécialisé dans la publication des faits divers. L’article affirme sans preuve tangible que des fraudeurs français auraient réalisé « un gros coup en vendant à la présidence de la République de Côte d’Ivoire des faux champagnes pour une valeur de 100.000 euros, soit 65 000 000 FCFA ». Et qu’il s’agirait en réalité « de bouteilles de vin mousseux – Vouvray, Blanquette de Limoux…dont l’étiquette a été enlevée et qui est revendu, selon les cas, sans aucune étiquette ou avec une fausse étiquette ».

A lire aussi. RÉCEPTION DE CHEFS AU PALAIS : OUATTARA SUR LES TRACES DE GBAGBO ?

Mais après vérification, il semble que l’information relayée par kebanacamera.com n’est pas du tout authentique. Une conspiration pourrait-on dire. Car la même allégation, quasiment trait pour trait, avait été portée contre la présidence congolaise en 2018, par un autre site internet dénommé Sacerinfo.com. Ce qui porte à croire que le prétendu article de kebanacamera.com est une fausse nouvelle, qui a pour seul objectif de manipuler l’opinion et des lecteurs ivoiriens. Puisque le site en question n’a pas de mentions légales, et ne cite aucune source crédible pour confirmer ce récit bizarre.

« Plusieurs sites Internet de ce genre foisonnent sur la toile. Ils sont parfois parodiques ou satiriques »

La seule référence, c’est d’avoir repris en entier le texte de Sacerinfo.com en remplaçant simplement le titre : « plus de 100.000 euros vendus en faux champagnes à la présidence du Congo » par un autre : « plus de 100.000 euros vendus en faux champagnes à la présidence ivoirienne ».

Le vrai faux champagne vendu à Ouattara

D’ailleurs, il semble que le site s’est inspiré de cet ancien article de le parisien.fr qui date de 2008 :« vaste trafic de faux champagnes dans le Nord ». Comme on le voit, c’est une stratégie pour guider, forcer l’interprétation du lecteur. Ne donner la place à aucune autre pensée critique que celle du site internet.

Pour rappel, une fausse nouvelle est une information, soit carrément fausse, soit détournée, exagérée ou dénaturée à un point tel qu’elle n’est plus véridique, présentée comme une vraie nouvelle dans le but de tromper les gens. Cela peut être fait pour générer des clics et des partages sur les réseaux sociaux, pour atteindre des objectifs quelconques (politiques, idéologiques, économiques, etc.) ou simplement pour se moquer de la crédulité des lecteurs. Plusieurs sites Internet de ce genre foisonnent sur la toile. Ils sont parfois parodiques ou satiriques. Mais visent le même objectif.

Moïse Yao K.

Ivanka Trump n’a jamais dit être « émerveillée » par le développement de la Côte d’Ivoire
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info