Serge Bilé à Ouattara : « Une parole présidentielle est une parole, il n’y a pas de force majeure qui tienne »

À mes amis ivoiriens qui sollicitent mon avis pour la prochaine élection présidentielle d’octobre 2020 en Côte d’Ivoire, sachez que je n’ai pas changé d’un iota. Ni Ouattara. Ni Bédié. Ni Gbagbo. Ni Soro. Je l’ai déjà dit publiquement. Je le maintiens.