Burkina Faso : Le ministère des Sports a rencontré les candidats à la FBF

Après avoir été interpellé par un certain nombre de candidats dénonçant le processus électoral, le ministère des sports du Burkina Faso a échangé ce mercredi matin avec les candidats et la FBF pour apaiser le climat.

« Tant que nous n’allons pas nous parler franchement et prendre des résolutions pour aller de l’avant, nous allons toujours tourner autour du pot ». C’est la réponse du secrétaire général du ministère Hermann Yabré aux candidats qui ne voulaient pas de la fédération dans la salle. En effet, la partie plaignante voulait être reçue seule pour égrener le chapelet de griefs qu’elle reproche à la fédération.

A lire aussi : Burkina Faso : 5 candidats réclament la suspension de la FBF et la dissolution de la commission électorale

« Il y a un problème sérieux au niveau de notre football. C’est le comportement et l’attitude de la fédération vis-à-vis de ces élections et il se trouve que cette rencontre ne peut avoir lieu parce que nous avons demandé à rencontrer le ministre pour exposer les problèmes» a fait savoir Amado Traoré avant d’ajouter qu’il attend une autre rencontre pour aplanir toutes les divergences. On se rappelle que lundi, 5 candidats ont exigé la suspension de la FBF pour violations des textes.

Le ministère des sports rencontre les candidats et la FBF

Palais des sports de Ouaga 2000
Palais des sports de Ouaga 2000

« On lance des accusations à l’emporte-pièce qu’on ne peut même pas soutenir par la moindre preuve…il sera difficile qu’on puisse avancer » s’est offusqué Sita Sangaré. Pour le président de la fédération, les textes ont été adoptés de façon libre et démocratique en assemblée générale et « les textes ne sont pas faits pour arranger des individus mais pour aller dans le sens de l’intérêt général ». Pointé du doigt comme le candidat du président sortant qui userait de ses pouvoirs pour le favoriser, Lazare Banssé a pris l’engagement d’apaiser la tension mais souhaite que les autres candidats se penchent sur leur programme plutôt que sur sa personne.

Téléchargez gratuitement l’Application Afriksoir sur Playstore et ne ratez rien de l’actualité ivoirienne et africaine https://bit.ly/2W5gRFO

« Nous demandons aux autres de faire preuve de responsabilité et d’aller à la recherche des électeurs. Il ne faut pas s’occuper des adversaires, vous perdez du temps. En stratégie marketing, c’est votre produit que vous cherchez à vendre mais n’allez pas dire que telle entreprise à fait ceci ou cela… vous perdez votre temps. Allons aux urnes, choisissons notre président et le 22, on va s’asseoir ensemble pour voir comment composer une équipe consensuelle qui va prendre en compte tous les acteurs du football». Le ministère des sports promet de rencontrer les plaignants et la fédération pour poursuivre les discussions jusqu’à ce qu’on ait un climat apaisé et sortir un président accepté de tous.

Bernabé Kabré

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Afrik Soir

Read Previous

Côte d’Ivoire : « Que tous ceux qui poussent Ouattara à briguer un 3è mandat anti-constitutionnel soient prêts à en assumer les conséquence, voici les propos de Ouraga Obou »

Read Next

Côte d’Ivoire : Deux coordinations FPI appellent à la candidature de Gbagbo

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *