Devoir de mémoire Côte d’Ivoire : Voici la dernière déclaration de IB se proclamant président qui a signé son arrêt de mort

Le commandant Ibrahim Coulibaly, dit « IB », a été tué le mercredi 27 avril 2011, par les forces du Président ivoirien Alassane Ouattara. Mais quelques jours bien avant sa mort, ce dernier qui commandait le « commando invisible » dans la ville d’Abidjan (Abobo) s’était autoproclamé président de la République dans une vidéo relayée sur la toile, en dissolvant l’ensemble des institutions. Une déclaration qui a été perçue comme une menace par le pouvoir même s’il avait contribué à la chute de Laurent Gbagbo.

« La politique en Côte d’Ivoire s’est considérablement dégradée, s’éloignant ainsi des principes élémentaires de la démocratie. En effet, devant toutes les élections qui ont eu lieu le 28 novembre 2010, au lieu d’apporter paix, sérénité et réconciliation au peuple de Côte d’Ivoire, elle a plutôt créé les conditions d’une hécatombe plus grande. Les Ivoiriens meurent aujourd’hui par centaine par la faute de deux personnalités que tout divise et dont les relations sont marquées par une haine viscérale sans possibilité de conciliation.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara délivre l’intérieur du pays et fixe le couvre-feu à Abidjan de 23h à 4h

L’incapacité de ses hommes politiques à garantir la sécurité, la cohésion nationale et des conditions de vie acceptables au peuple de Côte d’Ivoire a provoqué le fracture sociale. Cette situation d’humiliation permanente et la profonde crise morale qui en est la conséquence à amener des dignes fils de la Côte d’Ivoire à prendre leur responsabilité pour ramener l’ordre et la stabilité. A partir de cet instant, je prends toute la charge de l’exécutif national et décide de ce qui suit :

1- La constitution est dissoute

2- L’Assemblée nationale est dissoute

3- Les activités des partis politiques sont suspendues jusqu’à nouvelle ordre

4- Toutes autres institutions qui incarnent les pouvoirs déchus sont dissoutes

Je m’engage dès maintenant à assurer la cohésion et la sécurité nationale. J’invite toute les forces en arme à cesser tous les combats. Mes chers compatriotes, nous avons tous souffert des affres de la crise militaro-politique qui nous a opposé les uns aux autres. Des chapelles politiques ont même essayé d’opposer les chrétiens aux musulmans. Ivoiriennes, Ivoiriens, je vous exhorte donc à entrer en vous-même pour trouver des ressources nécessaires afin de pardonner et de donner une chance à la paix, à la cohésion et à la réconciliation. Chrétiens et musulmans, souvenons-nous des fondements vrais de nos religions.

dernière déclaration IB
Ibrahim Coulibaly dit IB en avril 2011 à Abobo

Ivoiriennes, Ivoiriens, souvenez-vous de vos alliances interethniques et surtout de ce que la paix et le pardon ont toujours été la seconde religion de notre pays. En conséquence, je vous invite tous à la sérénité pour bâtir ensemble la patrie et la vraie fraternité. Chers amis de la Côte d’Ivoire, nous nous engageons à mettre en place une transition avec pour objectif de mettre la Côte d’Ivoire sur les rails de la démocratie et du développement, attente légitime du peuple de Côte d’Ivoire.

Téléchargez gratuitement l’Application Afriksoir sur Playstore et ne ratez rien de l’actualité ivoirienne et africaine https://bit.ly/2W5gRFO

Nous prendrons des dispositions urgentes pour rencontrer les représentations diplomatiques accréditées en Côte d’Ivoire aux fins de leur faire connaître les détails de notre vision et des actions à venir. Ivoiriennes, ivoiriens, mes chers compatriotes, la nation ivoirienne nous appelle, ensemble dans l’union, la discipline, remettons nous au travail. Vive la Côte d’Ivoire ! Je vous remercie ».

Moïse Yao K.

dernière déclaration de IB. dernière déclaration de IB. dernière déclaration IB

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Yao Moïse K

Read Previous

Burkina Faso : 12 détenus trouvent la mort à la gendarmerie de Tanwalbougou (Procureur du Faso)

Read Next

Burkina Faso : « Nous sommes en train de travailler de manière à faire une sélection des structures qui pourraient bénéficier de la subvention » (Ministre des Sports)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *