Devoir de mémoire : Ce que le RDR disait en 2008, pour exiger la gratuité des CNI

Campagne du candidat du RHDP, Alassane Ouattara, en novembre 2010 : Ne donne pas ta voix à la corruption

Après le vote, ce 26 juin 2019, des députés RHDP contre la prise en charge des nouvelles cartes nationales d’identité biométrique par le Budget général de l’Etat, je vois sortir des tanières, les analystes qui viennent expliquer ce choix d’imposer à la majorité des Ivoiriens, un coût pour leur droit à leur nationalité.

L’on ne saurait accepter, sans raison, tout ce qui provient du Rhdp, le seul parti politique qui est au pouvoir et qui s’oppose au bonheur du Peuple de Côte d’Ivoire. Hier, dans l’opposition, les députés du Rhdp qui ont voté contre la prise en charge des CNI par le BGE, démontraient, avec insistance, qu’il suffisait à l’Etat de Côte d’Ivoire d’abandonner ou de réduire des taxes sur les produits pétroliers, pour faire chuter le prix de l’essence à la pompe.

A lire aussi : A Bouna, le député RDR lutte contre le chômage en “offrant” 800 permis de conduire

« Certes la baisse des prélèvements aura, dans une certaine mesure, un impact sur le budget de l’Etat. Toutefois, il est important de réviser le niveau de prélèvement (44%) à la baisse en vue de protéger les populations ainsi que les entreprises, quitte à l’Etat de réduire son train de vie, déjà trop insultant pour ces populations. » Ainsi parlait l’ex parti d’opposition RDR, le 24 juin 2008.

C’est vrai qu’aujourd’hui au pouvoir, ces opposants d’hier qui s’opposent toujours à tout, ont omis d’appliquer leurs recettes secrètes pour augmenter le pouvoir d’achat des Ivoiriens. Mais en tant que membre de l’opposition ivoirienne, je reste convaincu que l’Etat de Côte d’Ivoire dispose suffisamment de ressources pour prendre en charge le coût de fabrication des nouvelles cartes nationales d’identité. Pour ce faire, il suffit d’une réelle volonté politique. Le Gouvernement doit réduire son train de vie pour permettre aux Ivoiriens d’avoir les nouvelles cartes nationales d’identité biométrique.

Alain Lobognon, Député de Fresco

Campagne au Nord : Quand Soro frappe le RDR là où ça fait mal
Les députés RHDP travaillent-ils vraiment pour le peuple ? Ils disent non à la gratuité de la CNI
Fraude sur la nationalité ivoirienne : Les graves aveux d’un ex-maire RDR
  •  
    898
    Partages
  • 898
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info