Dans le Zanzan, fief de 5 ministres, des enseignants réparent des tables-bancs dans un lycée public

Le RHDP part en campagne en déclarant que des élus doivent se rallier au parti du Président Alassane Ouattara, en vue de bénéficier du développement. Dans les faits, c’est un mensonge, au vu des conditions d’existence dans les localités dirigées par des élus issus du RHDP. Après la région du Hambol et Divo, un autre exemple patent nous vient de Bouna. Ministres du Zanzan et mensonge politique sur le développement.

« Des enseignants se sont adonné à la réparation de tables-bancs usées du lycée moderne de Bouna. Des enseignants, de diverses disciplines, ont décidé samedi de se mettre dans la peau de menuisier pour remettre en état les tables-bancs hors d’usage depuis de nombreuses années. Par ce geste, ils entendent apporter leur contribution dans l’amélioration du déficit de tables-bancs dans ce lycée », a révélé l’Agence ivoirienne de presse (AIP).

« L’adjoint au chef d’établissement (ACE), Fa Doumbia, présent sur les lieux, a exprimé sa profonde satisfaction, au nom du proviseur, pour cette initiative visant à optimiser le patrimoine de cette école pour le bonheur des apprenants. ”Voir des enseignants se muer en menuisiers pour sauver leur école, c’est une chose que nous admirons. Et à ce titre, nous ne pouvons qu’être fiers d’avoir en notre sein, cette trempe d’enseignants soucieux du bien-être et du devenir des apprenants”, a indiqué M. Fa Doumbia.

A lire aussi : Le collège de Satama-Sokoura où ont été affectés des élèves, bel et bien inachevé : Preuves en images et vidéo

« Pour la journée de samedi, ce sont une quarantaine de tables-bancs qui ont été remis en état et répartis dans différentes salles de classe du lycée. Ils promettent de poursuivre sur cette lancée jusqu’à la réparation totale de tous les bancs usés que compte l’établissement », indique encore l’AIP.

Ministres du Zanzan et mensonge politique sur le développement.

Faut-il le rappeler, l’ancienne région du Zanzan, divisée par Alassane Ouattara en deux régions (Boukani présidée par Philippe Hien et Gontougo dirigée par le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani) dispose d’au moins cinq de ses fils au gouvernement. Ce sont le garde des sceaux Sansan Kambilé, le ministre de l’Agriculture Kobenan Kouassi Adjoumani, la ministre du Plan et du Développement Nialé Kaba, le ministre du Tourisme et des Loisirs Siandou Fofana, le secrétaire d’Etat chargé du Service civique Siaka Ouattara.

Cette réalité n’est pas l’apanage du Zanzan. Récemment, Afriksoir a révélé l’inachèvement du collège de Satama-Sokoura construit par le conseil régional (RHDP) du Hambol qui met en péril l’avenir de dizaines élèves qui y ont été affectés, sans précaution et qui attendent de prendre leurs premiers cours. de même que les écoles-hangars de Divo, commune dirigée par le ministre (RHDP) Amédé Kouakou.

Elvire Ahonon

Ph : AIP

  •  
    378
    Partages
  • 378
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , , , , , , , , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info