COVID-19 Côte d’Ivoire : 4 projets de loi sur le Fonds de soutien aux entreprises, votés en Commission

Les députés membres de la Commission économique et financière de l’Assemblée nationale ont voté, à l’unanimité, 4 projets de loi. Il s’agit du projet de loi portant ratification de l’ordonnance N° 2020-383 du 15 avril 2020 portant création, attributions, organisation et fonctionnement du Fonds de soutien aux Grandes entreprises, dénommé FSGE Covid-19.

Le projet de loi portant ratification de l’ordonnance N° 2020-384 du 15 avril 2020 portant création, attributions, organisation et fonctionnement du Fonds de soutien aux petites et moyennes entreprises, dénommé FSPME Covid-19 ; le projet de loi portant ratification de l’ordonnance N° 2020-385 du 17 avril 2020 portant création, attributions, organisation et fonctionnement du Fonds d’appui aux acteurs du secteur informel et du projet de loi, portant ratification de l’ordonnance N° 2020-382 du 15 avril 2020 portant création, attributions, organisation et fonctionnement du Fonds spécial de solidarité et de soutien d’urgence humanitaire, dénommé Fonds spécial de solidarité COVID-19.

A lire aussi : Côte d’Ivoire COVID-19 : 7000 nouveaux agents de santé réclament leurs primes

L’émissaire du gouvernement, Adama Coulibaly, ministre de l’Economie et des finances a rassuré les uns et les autres que les fonds existent et fonctionnent bien. « Le Fonds de soutien aux grandes entreprises a pu apporter assistance à 26 entreprises aujourd’hui pour un montant de près de 10 milliards FCFA. En ce qui concerne les petites et moyennes entreprises, il y a 51 entreprises qui ont pu bénéficier d’une assistance pour un montant avoisinant 2 milliards FCFA. Concernant le secteur informel et les populations qui ont été rendues vulnérables du fait de la COVID-19, les chiffres sont beaucoup plus importants. »

Fonds de soutien aux Grandes entreprises

Adama Coulibaly, ministre de l'Economie et des Finances
Adama Coulibaly, ministre de l’Economie et des Finances

« Nous avons aujourd’hui près de 13600 bénéficiaires des fonds d’appui au secteur informel. Pour ce qui concerne le fonds de solidarité, à fin juin, nous sommes à 94700 bénéficiaires. Comme nous sommes vers la fin de juillet, nous anticipons 114700 bénéficiaires. Au total, c’est pour vous dire que les fonds fonctionnent très bien. Nous sommes en attente des bénéficiaires qui doivent s’inscrire sur les différents sites dédiés aux différents fonds. Nous encourageons les uns et les autres à pouvoir se rapprocher des comités de gestion ainsi que des ministères sectoriels qui sont en charge des Secrétariats exécutifs des différents fonds » a expliqué le ministre Adama Coulibaly.

Téléchargez gratuitement l’Application Afriksoir sur Playstore et ne ratez rien de l’actualité ivoirienne et africaine https://bit.ly/2W5gRFO

Qui a également indiqué que l’action posée par les députés a une portée hautement économique et sociale. « Elle vise a préserver l’outil de travail, à préserver l’emploi et promouvoir l’intégration des activités économiques. Elle vise également à réduire l’impact de l’épidémie à coronavirus sur les populations, principalement les plus vulnérables » a-t-il soutenu.

FRANCOIS BECANTHY

  •  
    24
    Partages
  • 24
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Afrik Soir

Read Previous

Coronavirus : La Côte d’Ivoire franchit la barre des 100 morts

Read Next

Le jeune Koyaka projeté lors des obsèques de Gon à Korhogo parle : « Je suis persécuté… »

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *