Côte d’Ivoire : Le recensement électoral débute le 10 juin, en dépit du Covid-19

Le Président de la Commission Electorale Indépendante (CEI), Ibrahime Coulibaly-Kuibiert, a eu une longue séance de travail avec des représentants de partis politiques et le PNUD, le mercredi 6 mai 2020, au siège de l’organisme onuien. Au cours de cette rencontre qui s’est tenue sous l’égide du Programme des Nations Unies pour le développement ( PNUD), le successeur de Youssouf Bakayoko a annoncé la date du 10 au 24 juin, pour le recensement électoral en Côte d’Ivoire.

 » Les partis politiques et la CEI sont des partenaires et non des adversaires » a relevé le président de la CEI. Poursuivant, il indiqué que:  » la Constitution prescrit que c’est la CEI qui organise les élections. Et, c’est cette même Constitution qui prescrit que le pouvoir appartient au peuple. Et, c’est le même peuple par le biais des élections qui le transfert aux gouvernants. Et, les partis politiques ont pour vocation de conquérir le pouvoir d’État à travers donc l’élection que la CEI organise. Nous sommes donc des partenaires et des alliés « .

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Ouattara annonce la modification du code électoral

C’est pourquoi il préconise un cadre de concertation permanent entre la Commission électorale indépendante et les partis politiques. Les représentants des partis politiques ont fait des propositions à la CEI pour la réussite de opération. Au nom du PDCI, Adiko François a souhaité que le certificat de nationalité et la carte nationale d’identité puissent être les deux pièces retenues pour l’inscription sur la liste électorale. Il a également souhaité que l’opération puisse se tenir dans un délai d’un mois et non deux semaines, comme annoncé par la CEI.

Le recensement électoral fixé du 10 au 24 juin

Quant au représentant du FPI, Kouakou Kra, il a mentionné que l’opération doit se dérouler conformément aux textes en vigueur. Ibrahime Coulibaly-Kuibiert a fait savoir que son institution tiendra compte de certaines propositions en ce qui concerne le mode opératoire de l’opération. Recensement électoral et Covid-19. Tout comme l’opération d’enrôlement pour les CNI, qui se poursuit malgré la pandémie du Covid-19, la CEI veut lancer le recensement électoral le mois prochain.

Côte Ivoire recensement électoral
Mamadou Koné et Ibrahime Coulibaly-Kuibiert

Téléchargez gratuitement l’Application Afriksoir sur Playstore et ne ratez rien de l’actualité ivoirienne et africaine https://bit.ly/2W5gRFO

S’est-elle assurée que la pandémie du Covid-19 prendra-t-elle fin à cette date? Alors que le gouvernement lutte contre la propagation du Covid-19, le maintien de certaines opérations qui met les gens au contact suscite des interrogations. Pourquoi ne pas attendre que les cas de contaminations dans le pays baissent avant de lancer les opérations d’envergure ? Tout porte à croire que le pouvoir RHDP veut tout mettre en oeuvre pour que la présidentielle se tienne dans les délais prescrits par la Constitution.

Jules Claver Aka

Côte Ivoire recensement électoral . Côte Ivoire recensement électoral

  •  
    308
    Partages
  • 308
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jules Claver Aka

Précédent

Burkina Faso : Nommés par Kaboré, 5 nouveaux notaires prêtent serment à Ouagadougou

Suivant

Burkina Faso : Les étudiants de l’Université Norbert Zongo de Koudougou sans bourse depuis septembre 2019

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *