Côte d’Ivoire : Voici ce qui a tué le champion de rallye Moriféré Soumaoro

Moriféré Soumaoro

Le célèbre pilote ivoirien, Moriféré Soumaoro, 53 ans, est décédé le dimanche 20 octobre 2019, à Abidjan, des suites d’un malaise. Et ce, après avoir assisté à la première course, en tant que titulaire, de sa fille, Aïssata Soumahoro.

Le monde du sport automobile est en deuil. En effet, Moriféré Soumaoro, champion ivoirien du rallye, a rendu l’âme à 53 ans le dimanche 20 octobre au moment où il participait à la seconde édition du 24 h Chrono de Cocody. Moriféré Soumaoro dit le « cascadeur » est décédé après avoir assisté à la première course de sa fille Aïssata Soumahoro en tant que pilote titulaire.

A lire aussi : Hugues Fabrice Zango (médaillé de bronze) : « Le Président Kaboré a pris l’engagement de nous donner plus de moyens »

Selon nos sources, il a senti le mal au moment où il venait de terminer son tour. Transporté d’urgence dans une officine sanitaire, Soumaoro va rendre l’âme. Les mêmes sources indiquent qu’il a été emporté par un Accident vasculaire cérébral (AVC).

Rappelons qu’il a découvert la compétition de l’automobile par le biais de l’enduro motocycliste en 1988 à Dabou. Moriféré Soumaoro dit le « pilote volant » » est l’un des pilotes de rallye les plus titrés en Côte d’Ivoire. Il fut d’ailleurs le premier pilote à avoir gagné quatre fois le Rallye Côte d’Ivoire Bandama 2009, 2011, 2012 et 2017. Il est par ailleurs champion de Côte d’Ivoire des rallyes 2006, 2007, 2008, 2009, 2012 et vice-champion en 2010.

Karina Fofana

  •  
    139
    Partages
  • 139
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info