Côte d’Ivoire : Une statue de la Sainte Vierge Marie décapitée à Grand-Yapo

Une statue de la Vierge Marie décapitée à Grand-Yapo, dans le département d’Agboville (Sud de la Côte d’Ivoire). Les autorités administratives et religieuses appellent les fidèles catholiques au calme.

La paroisse ‘’Notre Dame de Lourdes’’ de Grand-Yapo, localité située à une quinzaine de kilomètres d’Agboville, a été profanée dans la nuit de lundi  1er au mardi 2 juillet 2019, par des inconnus. Ceux-ci ont  décapité la statue de la Sainte Vierge Marie, la mère du Seigneur Jésus-Christ vénéré par les catholiques.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Bédié construit l’église de son village sans Ouattara et sans bruit

Les autorités administratives et religieuses d’Agboville, notamment le préfet de région, André Ekponon et Mgr Alexis Touably Youlo, évêque du diocèse catholique d’Agboville, se sont rendus sur les lieux pour un constat d’usage en compagnie de gendarmes. Des échanges houleux auraient eu lieu la veille entre chrétiens catholiques et des adeptes d’une secte religieuse sur des questions doctrinales, rapportent des témoins.

Le préfet et l’évêque du diocèse d’Agboville ont demandé aux paroissiens de Grand-Yapo de garder le calme et d’être ‘’vainqueurs. La statue de Marie « mère de Dieu » en ce sens qu’elle a mis au monde Jésus-Christ, « vrai homme et vrai Dieu » pour les chrétiens, est au centre de polémiques chez certains chrétiens.

Une enquête a été ouverte. Les soupçons se dirigent vers des membres zélés d’une secte locale.

Afriksoir avec AIP

Commentaires (0)
Ajouter un commentaire