Côte d’Ivoire : Un orpailleur clandestin et son ami violent une sourde-muette dans un village de Buyo

Un orpailleur clandestin a violé une sourde-muette à Bekoffikro sous-préfecture de Buyo

Un orpailleur clandestin reconnu coupable de viol sur une sourde-muette du village de Bekoffikro (sous-préfecture de Buyo), a été condamné à dix ans de prison ferme, par un tribunal de Daloa.

Fallé Sébatien, employé d’une mine artisanale, a été condamné par le tribunal criminel de Daloa vendredi à 10 ans de prison ferme pour le viol de Y. Amina, une sourde muette, à Bekoffikro, dans la sous-préfecture de Buyo, en 2014.

Fallé Sébatien, bien connu de la famille de la sourde muette, a été formellement reconnu par les parents de la victime après son forfait. Le 20 septembre 2014, il drague Amina. Dans une communication gestuelle, elle lui demande d’attendre le lendemain car il se fait tard. Pressé d’assouvir ses besoins sexuels, Fallé isole la sourde muette avec la complicité de son ami  surnommé «Bessé ».

A lire aussi. Côte d’Ivoire : Des orpailleurs clandestins installent des dragues sur le lit du barrage de Soubré

Les deux jeunes décident de violer la jeune fille à deux. Après le passage de Fallé, les cris de détresse de la victime finissent par alerter les parents qui accourent. Le lendemain Fallé est identifié par la famille de la victime. Il est arrêté et conduit en prison. Son procès intervient après cinq plus tard. Il devra encore purger cinq autres années en prison.

Cette condamnation vient relancer le débat sur l’orpaillage clandestin et les violences qu’il engendre. Ces derniers mois, il a été donné de constater une crispation politique autour de cette question relancée par Henri Konan Bédié, président du PDCI.

Afriksoir et AIP

Côte d’Ivoire : 4 blessés dans une attaque impliquant des orpailleurs armés à Sran Belakro
Côte d’Ivoire : Les orpailleurs clandestins s’équipent de système radar de pénétration de sol à Niakara
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info